862 000 euros de primes : comment Domenech fait sauter la banque de la Fédération française

Posté le 20 novembre 2009 par

x3

862 000 euros le camouflet. A ce prix-là, Raymond Domenech peut se friser les sourcils et remercier l’incroyable générosité de sa Fédération. Le sélectionneur national doit en effet toucher cette somme sous forme de primes parce qu’il a réussi à qualifier les Bleus pour le Mondial 2010 selon une enquête publiée, ce vendredi, par la rédaction de France Football.

Une prime hors salaire mensuel de 50 000 euros

Dans le détail, le bi-hebdomadaire revient aux origines de l’accord et rappelle qu’en septembre 2008, après la campagne ratée de l’Euro, trois des cadres de l’équipe – Gallas, Ribery et Henry – s’étaient chargés de la renégociation des primes au nom de tous leurs partenaires. En substance, s’ils avaient ajusté à la baisse leurs primes de victoires (de 15 000 à 13 000 euros) et refusé de toucher la prime du match nul (à l’époque de 7 millions d’euros), les Bleus avaient toutefois obtenu de la Fédération qu’elle double les primes de victoires durant la phase éliminatoire du Mondial 2010 si l’équipe décrochait son billet.

Ce privilège de la double prime vaut aussi pour Raymond Domenech qui a reçu, à ce titre la somme de 442 000 euros (hors son salaire brut estimé à 50 000 euros mensuel). A ce montant s’ajoutent aussi les revenus générés par la publicité et le sponsoring : 10 millions d’euros environ à se partager entre le staff et tous les joueurs appelés en équipe de France A depuis le match en Suède en août 2008. Soit, selon France Football un joli total de 862 000 euros pour le seul Raymond Domenech. Et l’on se dit qu’être l’homme le plus impopulaire de France peut aussi avoir ses avantages…

Cresus Tensile


Le lien pour aller plus loin :

Quelques exemples des primes des joueurs de l’équipe de France après la qualification au Mondial 2010