ASSE: Brandao, un oeil sur son étonnant business

Posté le 4 novembre 2012 par

x0

Etonnant Brandao qui a plus que le football et l’ASSE comme activité professionnelle. Décryptage…

Brandao, attaquant de l’ASSE – @Icon Sport

On vous l’a dit, l’attaquant de l’ASSE, Brandao, n’est pas qu’un simple footballeur. Il fait aussi dans la musique, agent de Henrique Lemes vainqueur du programme Nouvelle Star façon brésilienne. Dans la composition puisqu’il vient de coécrire la nouvelle chanson de son protégé dont il espère faire un succès. Il est aussi patron de supermarché, accessoirement guitariste, propriétaire d’une ferme à Londrina dans l’état du Parana au Brésil dont il se sert pour faire pousser du soja et du maïs a destination de la population locale…

Brandao est décidément un homme aux multiples facettes, à la tête d’un étonnant business qu’il a détaillé dans un entretien accordé à L’Equipe. Ce « travailleur » à l’âme de « guerrier » tel qu’il se définit lui même, fonctionne avec sa famille pour faire tourner ses affaires. Son oncle veille à la ferme, sa soeur à l’administratif et sa mère, infirmière de métier, gère la quarantaine d’employé de son supermarché. « Avec ma famille on forme une bonne équipe. Mais c’est moi l’entraîneur » dit l’attaquant des Verts dans les colonnes de L’Equipe.

Un entraîneur qui s’entoure aussi de personne pour lui « monter des business plan » car Brandao se sait perfectible raison pour laquelle il envisage, après sa carrière, de reprendre ses études après six mois de faculté de biologie, écourtés en raison du football. Mais plutôt que de sciences, Brandao pense à des études négoces. Car sa soif d’investir reste intacte : « Pourquoi ne pas ouvrir des hôtels et des restaurants par la suite ? » Plus tard peut-être, quand le foot sera moins rémunérateur pour lui que les 67.500 euros brut mensuels (plus des variables à la performance) que lui verse actuellement l’ASSE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.