ASSE – OL: 30 000€ pour régler l’affaire des chants anti-stéphanois

Posté le 3 février 2013 par

x0

Jean-Michel Aulas @Iconsport

Jean-Michel Aulas est sur Twitter – @IconSport

Voilà une histoire qui date de près d’un an et qui serait donc sur le point d’arriver à son terme. On parle là de la fameuse polémique entre l’ASSE et l’OL qui date du derby entre les deux clubs de la saison passée. Souvenez-vous, en mai dernier, quelques joueurs de l’OL s’étaient tristement fait remarquer en entonnant sur le parvis de l’hôtel de ville de Lyon des chants anti-stéphanois. Une affaire qui n’avait pas plu, du tout, à Xavier Kremlin, l’arrière petit-fils de Geoffroy Guichard, qui avait alors décidé de porter l’affaire au Tribunal.

Les chants anti-stéphanois devrait coûte 30 000 euros aux 8 joueurs de l’OL

Ce week-end, le journal Le Progrès nous apprend que les deux parties seraient finalement arrivés à s’entendre. Les 8 joueurs de l’OL qui ont été pris en flagrant délit de chants insultant devraient s’acquitter d’une somme de 30 000 euros en réparation du préjudice « causé au club de l’ASSE, à la ville de Saint-Etienne et ma famille », explique Xavier Kremlin au Progrès. 30 000 euros, c’est moins que les 200 000 euros que le chef d’entreprise espérait au tribunal, mais c’est déjà ça. En juin dernier, on se souvient que la personnalité comptait, avec l’argent qu’il espérait alors récupérer, offrir le pactole à des oeuvres caritatives et au rachat des fameux poteaux carrés qui se trouvent dans un musée anglo-saxon. Ce samedi, Le Progrès assure que l’intégralité de la somme ira à une oeuvre de bienfaisance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.