ASSE-OL: Même les politiques s’en mêlent !

Posté le 3 mai 2012 par

x3

Cris à Lyon - @Iconsport

Cris à Lyon - @Iconsport

Les joueurs de l’OL ont beau s’excuser les uns après les autres – le défenseur Cris le premier puis Lacazette dans son sillage -, le mal est fait depuis ce chant anti-stéphanois chanté par les Gones depuis le balcon de l’Hôtel de Ville de Lyon. A Saint-Etienne, il n’y a pas que la direction et les sympathisants de l’ASSE à s’en attrister, le maire Maurice Vincent aussi sur son profil Twitter, ce dernier réclamant de la sévérité à l’égard des fautifs ainsi que le rapporte Le Progrès : « Ces joueurs étant des professionnels fortement médiatisés, ils doivent être sanctionnés. Chacun doit avoir à cœur de favoriser un climat de respect et de convivialité dans et autour des terrains de football, en pensant à l’exemple donné chaque semaine à des milliers de jeunes pratiquants »

De l’ASSE à la mairie de Saint-Etienne jusqu’au conseil général : le chant de l’OL fait grand bruit

Au Conseil Général de la Loire l’affaire là aussi a fait grand bruit dans les couloirs. Du vice-président Gilles Artigues au premier vice-président, Paul Salen, interrogés par Le Progrès, ils se disent choqués et pointent du doigt l’attitude de la direction lyonnaise ; le premier jugeant « ironiques et insincères leurs excuses » tandis que le second dit avoir envoyé une lettre à Jean-Michel Aulas pour le rappeler à ses obligations de dirigeant : « Maintenir un climat apaisé autour des manifestations sportives, en minimisant ces dérives ».

Le maire de Lyon s’excuse platement. Tout ça pour une chanson…

A Lyon, forcément, l’histoire fait tâche et ne pouvait plus être passée sous silence par le premier magistrat, Gérard Collomb. Lui aussi qualifie l’incident de « regrettable » tout en assurant se joindre au club de l’OL dans les excuses qu’il a présenté à son voisin de l’ASSE. « Et je le fais avec d’autant plus de conviction que nous sommes en train, aujourd’hui de créer un pôle métropolitain avec Saint-Etienne et que la coopération entre Lyon et Saint-Etienne va s’intensifier dans les prochaines années » a précisé Gérard Collomb dans les colonnes du Progrès. Une forme d’apaisement forcée de la part du premier magistrat. Et tout ça pour une chanson. Condamnable c’est certain mais était-il nécessaire d’aller aussi loin ?…

Les voitures de l'OL : Lisandro Lopez et son Audi A4

3 réflexions au sujet de « ASSE-OL: Même les politiques s’en mêlent ! »

  1. Roumy

    Il y a un moment où il faut arrêter… Ce qu’il s’est passé n’est pas très malin, insultant et deplacé mais de là à faire intervenir tout le monde et n’importe qui…
    À Ajaccio il y a eu les cris de singe, mais cela s’est arrangé… À st Étienne, la chasse était ouverte aussi.

    Qu’une personne decide, de son propre ressenti, ce qui est sincère de ce qui ne l’est pas, relève de son avis personnel et simplement de son avis. Ça n’a pas plus de valeur que cela. Nous pouvons aussi douter de la sincérité et de l’objectivité des propos de cette même personne..

    C’est amusant, des élus ont le temps pour s’occuper de cela mais ils n’ont en pas pour s’offusquer et s’occuper du quotidien de leur concitoyens.

    Alors voilà, tout eco est très condamnable et insultant pour les stéphanois, et je sais qu’ils sauront se venger en beauté, mais je pense que les élus et toutes ces personnes qui recherchent un espace médiatique, feraient mieux de s’occuper de ce pour quoi ils sont élus ou embauchés, que du reste..
    Au travail, merci messieurs…

    Répondre
    1. tomtom43

      Je pense que les joueurs professionnels doivent avoir un comportement exemplaire sur et en dehors des terrains. Ce qui c’est passé est inadmissible et inacceptable. Pour rappel, la fois du tifo avec le safari n’était pas malin je l’accorde, mais les groupes de supporters coupables de cette action ont écopé d’un an de sursis pour ces faits.
      De plus, je pense sincèrement qu’il n’y aura pas de vengeance de la part des supporters stéphanois si les compétences saisies de cette affaire la traitent de façon impartial. Nous remarquons tous que les excuses présentées par les joueurs incriminés sont simplement faîtes dans un seul but de limiter les éventuelles sanctions.
      Laissons les instances décider des sanctions et après nous débattrons.

      Répondre
      1. Name

        ET quand les Marseillais ont fait des chants contre le PSG lors de la victoire de la coupe de la ligue…. personne ne dit rien ? Bah ce ne sont « que » des marseillais !
        Il faut arrêter d’être stupide.
        tout chant, ou commentaire discriminatoire doit être sanctionné c’est un fait…. mais alors ces chants doivent être interdits dans les stades et dant tout espace où il y a du public.

        Accepter que ces chants soient chantés en stade, mais interdire sur un balcon c’est simplement grotesque. Et cela est valable pour tous les clubs, pas seulement l’ OL

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.