ASSE: Un triste record dans les tribunes…

Posté le 12 janvier 2013 par

x1

Avant d’affronter l’OL, l’attaquant de l’ASSE, Pierre-Emerick Aubameyang, s’est échauffé avec des chaussures en cristaux. – @Icon Sport

Si l’ASSE a été contraint au match nul, vendredi, contre Toulouse, à l’occasion de la rencontre d’ouverture de la 20e journée de Ligue 1, les Stéphanois ont aussi eu la mauvaise surprise d’enregistrer un résultat décevant dans les tribunes. Avec seulement 18 410 spectateurs au stade Geoffroy Guichard, ASSE – Toulouse est devenu la plus mauvais affluence des Verts depuis le début de la saison. La faute, probablement, à un horaire (le vendredi à 19 heures) peu arrangeant pour les supporters…

Toulouse, la bête noire des affluences de l’ASSE

La rencontre fait pire que les 19 869 spectateurs enregistrés contre l’AS Nancy-Lorraine lors de la 8e journée. Il s’agit seulement du 2e match de la saison dans lequel Geoffroy Guichard n’arrive pas à passer la barre des 20 000 spectateurs. Il faut en fait remonter à la 7e journée de Ligue 1 de la saison précédente pour noter un plus mauvais résultat. L’ASSE, qui n’avait alors réuni que 18 088 spectateurs, accueillait alors… Toulouse ! Décidément, la club de la ville rose ne sourit pas aux statistiques d’affluence stéphanoises.

L’ASSE tombe à la 7e place de Ligue 1 en taux de remplissage

Avec un taux de remplissage qui tombe à 61,6% sur cette rencontre, la moyenne de Saint-Etienne depuis le début de la saison chute à 75,7%. Geoffroy-Guichard descend à la 7e place des stades les plus remplis de Ligue 1 en terme de taux de remplissage depuis le début de la saison. Espérons que le prochain match face à Bastia, le dimanche 27 janvier, puisse faire remonter ces statistiques. Pour rappel, depuis le début de la saison, le match qui a attiré le plus de monde au Chaudron est le grand derby ASSE – OL de la 16e journée. A l’époque, 26 579 spectateurs avaient fait le déplacement…

Une réflexion au sujet de « ASSE: Un triste record dans les tribunes… »

  1. Name Peycelon

    La ville a perdu 50000 habitants intra muros en 40 ans. Les grandes industries sont parties. La base du peuple vert est ébranlée. A cela s’ajoute les facteurs plus ponctuels de la baisse du pouvoir d’achat et la perspective de Lille mardi. Espérons que la déception des résultats n’érode pas encore un peu plus le dernier carré. Une qualification au stade de France serait un détonateur de retournement hautement bien venu…! Allez les verts !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.