Bataille de fans sur le réseau Facebook : sur la toile, les clubs de foot européens ne jouent pas tous dans la même division

Posté le 30 novembre 2009 par

x1

Il y a ceux qui prennent la chose avec sérieux en se disant que la toile est un moyen promotionnel comme un autre ; peut-être supérieur encore au reste. Et les autres, qui vivent toujours à l’âge de pierre en se reposant sur leurs acquis, certes solides, sans toutefois chercher plus loin que le simple site officiel. Sur le net, les clubs de foot européen ne jouent pas tous dans la même division mais sur ce terrain là, aussi, certains ont l’ambition de terrasser le reste de la meute. Et pour juger du pouvoir d’attraction d’un club sur le réseau, rien de mieux que le site communautaire Facebook que fréquentent quotidiennement plus de 300 millions d’internautes à travers le monde.

Arsenal a ses fans… et ses détracteurs

Au jeu du plus populaire, ça bagarre en tête, entre les Reds de Liverpool et ceux de Manchester United. Les premiers, viennent d’enregistrer leur millionième fans que les seconds espèrent pour les semaines à venir. Les pages sont soignées, ouvrent sur tous les événements qui ont forgé l’histoire des équipes. L’on y trouve également, photos et vidéos et même, sur la page de Liverpool, les produits dérivés du club vendus via le réseau Facebook. Les Reds, sont étrangement les seuls à profiter de cette visibilité marketing qu’aucune autre équipe n’a eu l’idée d’exploiter. Pas le Real Madrid et ses 870 408 fans ni la Juventus Turin malgré 699 909 fidèles…

Tout aussi étrange d’ailleurs, les nombreuses pages disparates de fans du FC Barcelone qui ne compte, pour la plus populaire, que 40 403 membres. Quand on sait que le club catalan est aussi celui qui recense le plus de Socios (abonnés) sur la planète, ce retard pris sur la toile surprend au plus haut point. Et puisque le moment est aux surprises, retenons celle-ci, réservée par un internaute au club d’Arsenal. Son groupe : « I bet i can find 200 000 people who hate Arsenal » (je parie que je trouve 200 000 personnes qui détestent Arsenal) ! Nombre de fans : 165 855, soit un tout petit tiers de moins que les 536 326 fans officiels des Gunners d’Arsène Wenger.

Cresus Tensile

Le lien pour aller plus loin :
Le classement des clubs de football selon leur nombre de fans sur Facebook

Et retrouvez également le réseau Sportune.fr sur Facebook pour ne rien rater de notre actualité

Une réflexion au sujet de « Bataille de fans sur le réseau Facebook : sur la toile, les clubs de foot européens ne jouent pas tous dans la même division »

  1. Ping : La direction de Liverpool se périclite par mail : les supporters de Torres et les Reds gagnent une bataille SPORTUNE.FR - Sport, Business, Medias, Marketing

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.