Alerte Orange pour Canal +

30 octobre 2009 à 18:20 par admin

0

Orange SportAvant il y avait TF1 avec qui Canal + se partageait les droits de la Ligue des Champions pour la coquette somme de 170 millions d’euros. Aujourd’hui, il y aussi Orange, grand argentier de la téléphonie qui vient ouvertement marcher sur les plates bandes de la chaine cryptée en osant la défier sur son terrain de chasse, celui du sport. Avec ses gros sabots et sa planche à billet, Orange est un géant qui dérange et pas seulement pour son ambition mais parce qu’il reprend également les vieilles recettes éprouvées une décennie plus tôt par Canal, pour faire sa place dans les medias sportifs.

Le foot, le nerf de la guerre

Derniers exemples en date, le championnat NBA « draftée » cet été de Canal, diffuseur historique en France, à son rival patenté. Orange qui a aussi fait main basse sur la boxe pour accompagner le passage chez les « Lourds » du Français Jean-Marc Mormeck. En réponse Canal s’appuie sur ses vieux acquis en jetant toutes ses billes dans ce qu’elle a de plus cher : le championnat de France de Ligue 1.

Le foot, c’est d’ailleurs le nerf de la guerre, l’objet de toutes les attentions car de toutes les audiences. Début 2008, 688 millions d’euros (un nouveau record) ont été jetés sur la table des négociations pour s’adjuger la diffusion du championnat de France de la saison 2008 à la fin 2012. Avec son offre légèrement supérieure à 200 millions d’euros (203), Orange ne s’est offert qu’une maigre part du gâteau – l’affiche du samedi soir – laissant à sa rivale les autres contenus (magazine, affiche du dimanche, diffusion des matches du samedi après-midi via la chaîne Sport +…)

Depuis, les deux chaines ne se lâchent plus d’une semelle, s’accusent mutuellement de concurrence déloyale, règlent leurs différents devant les tribunaux, se scrutent, se répondent à grand renfort d’offres promotionnelles tout en se livrant bataille sur le terrain des audiences. Et tandis que la course au chiffre bat son plein, Orange s’est offert, ces dernières semaines, une éclatante revanche en arrachant les droits du match de qualification au Mondial de foot 2010 entre les deux voisins, l’Egypte et l’Algérie, le 14 novembre prochain. La chaine cryptée les voulait car l’engouement de la rencontre est énorme parmi la communauté algérienne en France mais elle s’est faite doubler sur son propre terrain de jeu. Un signe d’affaissement ?…

Ce que pèse Canal +…

  • Propriétaire de neuf des douze lots de la Ligue 1 (premiers matches du samedi, magazines du samedi et du dimanche, affiche du dimanche…)

  • Diffusion des championnats de foot anglais (Premier League), espagnol (Liga) et italien (Serie A), à quelques exceptions près ce dernier (voir ci-dessous).

  • Diffusion de la Ligue des Champions (hors finale et 1er choix propriété de TF1 mais avec le résumé des rencontres)

  • Diffusion du championnat de France de rugby de Top 14

  • Tennis, diffuseur de Wimbledon, l’Open d’Australie et l’US Open

  • Boxe, golf, athlétisme…

Les droits détenus par Orange Sport…

  • Propriétaire de trois des douze lots de la Ligue 1 (l’affiche du samedi soir principalement)

  • Diffuseur du championnat de foot allemand (Bundesliga) ; propriétaire des droits TV de huit clubs de Serie A italienne à domicile (Sampdoria Gênes, Atalanta Bergame, Chievo Vérone, Reggina, Sienne, Palerme, l’Udines et Naples)

  • Basket, diffusion de la NBA

  • Handball, l’affiche de la journée de D1

  • Diffuseur de la Super League de rugby à XIII

  • Sport auto, kick-boxing, boxe, sport de glisse…

Les liens pour aller plus loin :

Xavier Couture, directeur des contenus chez Orange, veut que les activités de ces fameux contenus s’autofinancent

La Coupe d’Afrique des nations sur Orange Sport

Orange à l’assaut de Roland Garros





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑