Casillas,..: L’interdiction de Twitter, source de problèmes avec les sponsors ?

Posté le 3 juin 2012 par

x0

Iker Casillas, au Real Madrid @IconSport

Iker Casillas, gardien du Real Madrid @IconSport

Comme nous vous le précisons depuis quelques jours, les joueurs de l’équipe d’Espagne sont interdits de réseaux sociaux à partir de ce week-end et jusqu’à la fin de l’Euro 2012. Interdiction pour Cesc Fabregas, Gerard Piqué, Iker Casillas, Sergio Ramos, Xavi Alonso, Andres Iniesta, ou encore Juan Mata, pourtant grands adeptes de la comm’ sur Internet et suivi par des millions de fans ou de followers, de communiquer via leurs outils Internet durant la compétition.

Casillas et les Espagnols ne pourront pas honorer leur engagement publicitaire…

Une décision de la RFEF, qui n’a visiblement pas été du goût des joueurs, qui ont tenté de raisonner leur fédération avec plusieurs arguments plus ou moins probants. Celui qui pouvait paraître probablement le plus efficace était évidemment lié à l’argent et aux contrats publicitaires signés par tous ces joueurs. Pour beaucoup, ces stars ont une obligation de maintenir régulièrement à jour leurs plateformes de communication web 2.0, selon El Confidencial.

L’argument des sponsors des Espagnols n’a pas fait plier la fédération…

Avec l’interdiction décidée par la RFEF, Cesc Fabrages et co ne pourront donc pas honorer leurs engagements. Un argument plutôt intéressant, mais qui n’a visiblement pas fait plier la fédération. Celle-ci veut que la seule publicité sur la sélection soit effectué via ses propres réseaux. On ne plaisante pas (ou plus) avec Twitter et Facebook en Espagne. Un point c’est tout…

A lire aussi: Les Bleus interdits de râler sur Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.