Chelsea, AS Monaco, Reading… Quand la Russie prend le pouvoir

Posté le 26 août 2012 par

x1

Dmitri Rybolovlev, l'homme fort de l'AS Monaco - @Iconsport

Dmitri Rybolovlev, l'homme fort de l'AS Monaco - @Iconsport


Ils s’appellent Dmitry Rybolovlev, Roman Abramovitch, Anton Zingarevich ou encore Suleyman Kerimov. Ils sont russes, milliardaires et tous ont en commun un même intérêt pour le football et leur propre équipe dont ils sont les propriétaires. Le pionnier est surement le plus fortuné de tous. Roman Abramovitch, neuvième fortune mondiale au classement 2011 de Forbes (13,4 milliards de dollars) a pris la tête de Chelsea en 2003. Depuis il a englouti près d’un demi-milliard d’euros en transfert pour gagner, principalement, trois titres de champion d’Angleterre et une Ligue des champions dont il est par ailleurs le tenant du titre.

Roman Abramovitch, le pionnier de Chelsea

Suleyman Kerimov est resté en Russie et s’est offert, en janvier 2011, le club de l’Anzhi Makhatchkala. C’est lui qui a bouclé le transfert de Samuel Eto’o devenu, cette même année 2011, le joueur le mieux payé de la planète avec un salaire supérieur à 20 millions d’euros net par saison. Ce fan de voitures, riche de 7,6 milliards de dollars selon Forbes, a par ailleurs promis d’offrir une Bugatti Veyron à tous les joueurs de son équipe s’il devenaient champions dans les quatre prochaines saisons. La première s’est soldée sur une mièvre huitième position dans le ventre mou du championnat.

Kerimov et les Bugatti Veyron

Anton Zingarevich et Dmitry Rybolovlev, enfin, sont les deux derniers de ces hommes d’affaires russes, à s’être portés acquéreurs respectivement du Reading Football Club en Premier League anglaise et de l’AS Monaco en Ligue 2. Le premier est, à 30 ans, le plus jeune propriétaire d’un club de Premier League anglaise depuis qu’il a racheté Reading, au mois de mai dernier, pour une trentaine de millions d’euros. Flambeur même s’il se définit dans le Daily Mail comme quelqu’un de « normal », ce fils de milliardaire se défend d’être le nouveau Abramovitch. Le simple fait qu’il le confesse dans les colonnes du Daily Mail, l’oppose déjà au patron de Chelsea, plus discret et moins volubile avec la presse.

Dmitry Rybolovlev patron de l’AS Monaco et star des médias… pour son divorce !

Quant à Dmitry Rybolovlev, nouveau propriétaire de Monaco, il serait au dernier classement de Forbes, la centième plus grosse fortune mondiale. Il a racheté le club du Rocher en décembre 2011 et a depuis mis d’important moyen dans son nouveau business en enrôlant notamment l’entraîneur italien Claudio Ranieri et dernièrement le jeune espoir argentin, Lucas Ocampos pour 11 millions d’euros ; montant record pour un club Ligue 2. Dmitry Rybolovlev doit aussi sa réputation dans la presse a son divorce en 2010, car son ex-femme, Elena a demandé un part épaisse du gros gâteaux de son mari.

Les plus gros transferts du mercato 2012 en vidéo

Une réflexion au sujet de « Chelsea, AS Monaco, Reading… Quand la Russie prend le pouvoir »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.