Coupe du monde de rugby 2011: Le malaise TF1…

Posté le 15 octobre 2011 par

x0

Christian Jeanpierre, journaliste TF1 @Icon Sport

« On a l’impression que TF1 a acheté toute la Nouvelle-Zélande. » Voilà, résumé en une phrase dans l’Equipe Mag ce samedi, le malaise qui sépare la chaîne TF1, diffuseur exclusif de la Coupe du monde rugby 2011 et sa concurrence. En d’autres termes, l’emprise de la Une sur l’événement serait telle qu’il n’y aurait plus grand-chose à raconter pour les autres médias sachant que la plupart des demandes d’entretiens essuient une fin de non recevoir.

L’omniprésence de TF1 à la Coupe du monde de rugby 2011 irrite la concurrence

L’Equipe Mag nous explique que le contrat passé entre la Fédération française de rugby et la première chaîne prévoit notamment la présence, dans l’encadrement des Bleus, d’un reporter d’images. Du vestiaire au terrain, toute communication est cloisonnée. Ne restent aux chaînes concurrentes que les conférences de presse pour recueillir des réactions. « Autant qu’il nous lisent un communiqué » s’emporte le journaliste de France TV, Mathieu Lartot. « On est frustré dans notre travail de journalistes et le téléspectateurs n’a pas grand-chose à se mettre sous la dent » poursuit-il tandis qu’à l’Equipe TV, Christian Rousse se souvient que « pour pouvoir faire un sujet avec les femmes des joueurs, on a dû attendre une heure l’autorisation de Lionel Rossigneux (attaché de presse des Bleus) qui devait vérifier qu’elles n’étaient pas sous contrat. »

Il n’y a pas que la presse pour se plaindre de la Une à l’occasion de ce Mondial

C’est dire les difficultés de certains journalistes pour œuvrer dans l’ombre de TF1. Et s’il n’y avait qu’eux pour s’en plaindre mais il y a aussi le public, de plus en plus nombreux et/ou virulent à l’encontre du journaliste Christian Jeanpierre chargé des commentaires en compagnie de Thierry Lacroix et Christian Califano. TF1 leur a demandé d’être « supporters avant tout« . Le message est manifestement bien passé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.