De Karabatic à Rooney, quand les sponsors se désolidarisent

28 septembre 2012 à 20:18 par Thomas

0

Nicolas Anelka

Didier Drogba et Nicolas Anelka – @Icon Sport

« Va te faire enculer sale fils de pute ! » Qui n’a pas souvenir de cette Une du journal L’Equipe et du fiasco dont nous avait gratifié l’équipe de France de football à la Coupe du monde 2010. Premier visé, Nicolas Anelka qui devra même écourter son Mondial. Quick qui l’affichait fièrement sur toutes ses campagnes publicitaires le retire en express du jour au lendemain. La perte financière fut importante pour la marque bien qu’elle assura, à cette époque-là, rester fidèle au contrat qui l’unissait à Anelka. Cela n’empêche que l’ex-international tricolore n’a plus été à l’affiche depuis.

Vous aimerez aussi:  FIFA 20 - Si Cristiano Ronaldo et Messi ne prenaient jamais leur retraite ?



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑