Eto’o accuse la Fédération camerounaise de « corruption »

Posté le 23 décembre 2011 par

x0

Samuel Eto'o domine les salaires du football 2011-2012 - @Iconsport

Samuel Eto'o - @Iconsport

Le mardi 15 novembre 2011, Samuel Eto’o et les Lions Indomptables devaient disputer un match amical face à l’Algérie. Mais, les joueurs camerounais avaient refusé de participer à cette rencontre car ils considéraient que la Fédération camerounaise de football n’avait pas respecté ses engagements. C’est à dire le refus de payer aux footballeurs des primes d’une valeur de 1500 euros par joueur ! Conséquence, Samuel Eto’o avait pris quinze match de suspension pour la grève menée avec sa sélection nationale. Le joueur de l’Anzhi, qui semble très remonté, a donné dernièrement une interview à la télévision camerounaise, sur la chaîne Canal 2 International.

Selon Samuel Eto’o, la fédération camerounaise de football est corrompue

« Ils sont tous corrompus. J’ai passé cinq ans sans parler au président de la Fecafut, Iya Mohamed (…) parce que je ne suis pas d’accord avec sa manière de gérer le footbal camerounais. » Mais, Samuel Eto’o va encore plus loin et affirme même qu’au lieu de réfléchir sur les problèmes de l’équipe (pour rappel, le Cameroun n’est pas qualifié pour la CAN 2012), les dirigeants camerounais passent « leur temps à détourner de l’argent. » Une accusation grave tenue par l’ancien joueur de l’Inter Milan, qui risque, sans doute, une nouvelle fois de se retrouver devant un tribunal pour ses propos.

L’Algérie réclame 770 000 euros à la Fédération camerounaise de football

De son côté, la fédération camerounaise de football doit esquiver les attaques qui viennent de tout côté. Puisque dernièrement, c’est l’Algérie qui a réclamé 770 000 euros de dommages et intérêts pour l’annulation du match amical du mardi 15 novembre… la FAF (Fédération algérienne de football) demande ainsi réparation au motif que la rencontre devait être télévisée en direct depuis le stade du 5 Juillet plein comme un œuf. Et qu’il n’en fut finalement rien…

A lire aussi: Eto’o, meneur de grève pour une prime à 1500 euros

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.