Eto’o contre Beckham en MLS: L’improbable rumeur…

2 janvier 2012 à 18:07 par admin

0

Samuel Eto'o @Icon Sport

Les Los Angeles Galaxy peuvent-ils vraiment recruter le joueur le mieux payé de la planète football en la personne de Samuel Eto’o ? Cette rumeur complètement folle nous vient du journal The National, qui affirme que l’équipe championne des Etats-Unis en titre serait susceptible d’aligner 48 millions d’euros d’indemnités de transfert pour faire venir le Camerounais lors du mercato hivernal. Encore plus fou, le club américain pourrait même offrir à l’ancien joueur du FC Barcelone un salaire supérieur à 20 millions d’euros annuel, soit la somme que perçoit actuellement Samuel Eto’o en Russie, footballeur le mieux payé de la planète, faut-il le rappeler…

Samuel Eto’o à l’Anzhi gagne 4 fois plus que David Beckham à L.A. en salaire

Cette rumeur est, bien sûr, à prendre avec les plus grandes précautions. Elle se baserait sur le fait que les Los Angeles Galaxy seraient a la recherche d’un remplaçant à David Beckham toujours un peu plus proche du PSG. Pour pallier un tel manque médiatique, une seule solution pour le club américain: recruter un nouveau cador du football mondial. En ce sens, The National révèle qu’une «approche extraordinaire» a été faite pour recruter l’attaquant camerounais de l’Anzhi Makhatchkala. Petit problème : Le club américain est-il en mesure de s’offrir Samuel Eto’o et ses revenus russes astronomiques? Pour rappel, le joueur le mieux payé de MLS et des Los Angeles Galaxy par la même occasion, n’est autre que David Beckham avec 5,5 millions d’euros de dollars par an ( Voir les plus gros salaires de la MLS), soit quatre fois moins que les revenus du Camerounais en Russie.

Les Los Angeles Galaxy vont-ils rentrer dans l’histoire du football business?

Arrivé à l’Anzhi Makhatchkala en août 2011 pour la somme de 27 millions d’euros, Samuel Eto’o est en contrat jusqu’en 2014 avec le club de Suleyman Kerimov. Les Los Angeles Galaxy vont donc devoir mettre doublement la main au portefeuille avec un premier chèque pour les indemnités de transfert (48 millions d’euros) et un second pour le salaire du joueur. En tout cas, si le club américain parvient à faire venir l’international camerounais, les Los Angeles Galaxy rentreraient tout simplement dans l’histoire du football business !





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑