Euro 2012: Pas de prime pour les Bleus. Tout le monde dit oui, sauf…

Posté le 29 juin 2012 par

x1

Olivier Giroud veut garder sa prime @Icon Sport

Les primes encore et toujours sujet de la discorde en équipe de France de football. En 2010, après le fiasco de Knysna, elles avaient reversées à des équipes de football amateur, à la convenance des Bleus. Cette fois, on ne sait pas encore quelle sera la position de la fédération française de football et son président Noël Le Graët. Mais certains le pressent de renoncer à verser, à ces joueurs capricieux pour certains, la prime du quart de finale que les joueurs devraient recevoir suite à leur Euro 2012.

La ministre des Sports fait confiance à la FFF et Noël Le Graët

Jusqu’au plus haute sphère de l’état, l’affaire a fait parler. Valérie Fourneyron, ministre des Sports, s’est clairement positionnée ce jeudi, en faveur d’une solution alternative. « Les négociations avaient eu lieu avant l’Euro. Depuis l’Afrique du Sud tout un travail important a été réalisé par la nouvelle direction. Les résultats sportifs ont été le minimum de ce qu’on pouvait attendre et les résultats en terme d’image n’ont pas été à la hauteur pour un certain nombre de joueurs » a-t-elle rappelée depuis Helsinki où elle s’est rendue pour suivre les championnats d’Europe d’athlétisme. Valérie Fourneyron ajoute : « Je fais tout à fait confiance au président de la fédération et à Laurent Blanc pour prendre des mesures adaptées y compris sur ces primes » citant l’exemple de l’Italie comme une leçon à retenir.

90% des Français refusent qu’une prime soit versée aux Bleus à l’Euro 2012

Et elle n’est pas la seule, la ministre des sports, à penser cela. Claude Bartolone, président de l’Assemblée nationale, invité ce jeudi soir sur le plateau du Grand Journal sur Canal +, s’est dit tout aussi déçu par le comportement des Bleus. Il aimerait également que les primes soient versées à des associations. Cela vaut aussi pour le député PS, Olivier Faure, qui s’en est publiquement épanché et plus globalement pour 90% des Français, selon une étude Tilder-LCI-OpinionWay effectuée auprès de 1.004 personnes, qui estiment que les Bleus ne devraient rien toucher après cet Euro 2012.

Olivier Giroud ne lâche rien

Face à l’union presque sacrée, on se dit que Noël Le Graët ne devrait pas résister. Sauf qu’il s’en trouvent, chez les Bleus, des joueurs pour faire de la résistance. L’attaquant Olivier Giroud l’a dit tout haut dans les colonnes du Midi Libre : « Il y a eu des comportements déplacés de certains joueurs mais pas de faute généralisée comme à Knysna il y a deux ans. De là à nous demander de rendre nos primes, il ne faut pas exagérer. » Giroud sous-entend clairement qu’il ne voudrait pas avoir à payer pour les autres – « il ne faut pas mettre tous les Bleus dans le même panier » affirme-t-il – et n’est surement pas le seul de son équipe à le penser. Tout un symbole de l’individualisme criant des Bleus. N’empêche qu’une promesse est une promesse. Et qu’Olivier Giroud est tout à fait en droit de réclamer, à la Fédération, ce qu’il a finalement gagné.

Madame Khedira, la classe...

Image 1 parmi 5

Lena Gehrke ( compagne Sami Khedira ) - 09.06.2012 - Allemagne / Portugal - Euro 2012 Photo : Action Press / Icon Sport *** Local Caption ***

Une réflexion au sujet de « Euro 2012: Pas de prime pour les Bleus. Tout le monde dit oui, sauf… »

  1. Nora Kervroedan

    Sauf que on fait partis d’une équipe monsieur Giroud, on prend pour les conneries des autres, c’est normal ! Le but aurait été de les empêcher de faire ces conneries, mais pour cela il faut un minimum d’esprit d’équipe, ce que la France ne connait pas. Aucun des « bleus » ne méritent un seul centime !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.