FC Barcelone: Fabregas, le point sur son contrat chez Puma…

Posté le 6 octobre 2011 par

x1

Cesc Fabregas @Puma

Contrairement à ce qu’avait annoncé à la hâte, The Sun lors de la signature de Cesc Fabregas chez l’équipementier Puma, le quotidien sportif Marca nous révèle ce jeudi, les détails financiers de l’accord passé entre la marque et le joueur du FC Barcelone. Plutôt que de 18 millions d’euros pour 5 ans comme écrit par le tabloïd anglais, ce serait 14 millions d’euros sur une période de 7 ans.

Cesc Fabregas va gagner 2M€ par an chez Puma

Soit, pour Cesc Fabregas, un revenu annuel de 2 millions d’euros pour devenir l’un des ambassadeurs de luxe de Puma à l’internationale et l’icône principale du modèle Powercat que fabrique la marque. Christian Voigt, responsable du pôle marketing chez Puma cité par Marca dit même voir en Fabregas l’espoir du prochain Mondial de football (en 2014 au Brésil), raison pour laquelle il juge le transfert du joueur blaugrana chez l’équipementier allemand comme « une fantastique perspective marketing. »

Le milieu du FC Barcelone a doublé ses revenus en changeant d’équipementier

D’ailleurs, pour séduire l’international espagnol, Puma a plus que doublé le salaire que lui versait Nike. Marca affirme en effet qu’il touchait 800.000€ par saison de l’équipementier à la virgule dont il défendait les couleurs jusqu’à cette saison. En signant chez Puma, Fabregas s’est engagé aux côtés de Sergio Agüero (Manchester City) et Falcao (Atletico Madrid) eux aussi recrutés cet été mais aussi des plus historiques que sont Samuel Eto’o, Thierry Henry et encore plus loin dans le temps, Maradona, Pelé et Eusebio pour les premiers champions qui ont fait l’histoire de la marque allemande.

A lire aussi :
Eto’o, Fabregas, Agüero… Les joueurs Puma et leurs chaussures !
FC Barcelone: Fabregas lâche Nike pour Puma et 18M€ !

Une réflexion au sujet de « FC Barcelone: Fabregas, le point sur son contrat chez Puma… »

  1. Dorian Vicenzi

    Après s'être implanté durablement en Afrique avec des partenariats fort (Eto'o, équipes nationales du Cameroun et de Côte d'Ivoire entre autre), la marque vise à présent les pays hispanophone avec des joueurs jeunes, talentueux, très ciblés géographiquement et au fort potentiel marketing. Je trouve cette stratégie très intéressante en contraste avec l'hégémonie de Nike et Adidas dans le sponsoring sportif.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.