FC Barcelone: Prolongation d’Abidal, les chiffres clés de la réunion

Posté le 20 octobre 2011 par

x0

Le joueur du FC Barcelone, Carles Puyol - @Iconsport

Le joueur du FC Barcelone, Carles Puyol - @Iconsport

C’est peut-être le grand jour, ce jeudi, pour le FC Barcelone et Eric Abidal. Le joueur français et ses représentants rencontrent les dirigeants barcelonais pour discuter de la prolongation (ou pas) du joueur au sein de l’effectif blaugrana à l’issue de son contrat actuel signé jusqu’au 30 juin 2012. Alors que la presse internationale parle de rumeur de transfert de l’international au Milan AC, à Manchester City, voire même au PSG, le joueur, lui, pense d’abord à rester en Catalogne. L’occasion de faire le point sur les chiffres autour desquels se déroulent les tractations, ce jeudi.

Eric Abidal veut que le FC Barcelone compense ses hausses d’impôts

A 32 ans, le problème d’Eric Abidal est simple, en tout cas pour lui… Le défenseur souhaite signer pour deux saisons supplémentaires sans perdre ses avantages financiers. Premier problème pour le Barça: le club est obligé de compense la hausser des impôts que va subir le joueur en Espagne. Sur le territoire ibérique depuis 2007, Abidal est actuellement imposé à 25%. Après cinq ans passés dans le pays (donc à partir de 2012), le taux passe à 46%. Actuellement, le Français est payé 4,5 millions d’euros brut annuel. Il faudrait donc augmenter ses émoluments de manière conséquente pour supporter la charge d’impôts supplémentaire.

Abidal veut un contrat longue durée au FC Barcelone

L’autre point de mésentente porte sur la durée du contrat. Le FC Barcelone ne souhaite pas faire signer un contrat trop long à un joueur qui a tout de même largement passé la trentaine. La proposition du Barça porte sur une année supplémentaire et une autre en option. Eric Abidal veut deux ans, plus un an renouvelable, histoire d’assurer sa place dans l’effectif barcelonais jusqu’à ses 35 ans. Une jolie performance de longévité ! Reste à savoir si les dirigeants barcelonais vont l’accepter. Réponse très bientôt…

A lire: Tous les détails sur les impôts d’Eric Abidal en Espagne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.