Federer au coeur d’une fraude… n’importe quoi !

Posté le 16 octobre 2010 par

x0

TENNIS – Roger Federer, 3e joueur du circuit ATP, est indirectement lié à une étrange affaire de fraude née dans la tête d’un certain Jim Agate. Cet éditeur américain a, en effet, déposé plainte auprès de la Cour supérieur de Los Angeles contre Theodore Forstmann, patron d’IMG et grand représentant du Suisse dans le monde. Agate accuse Forstmann d’avoir parié 40 000$ sur la victoire de Rafael Nadal en finale de Roland Garros 2006 contre son poulain. Le patron d’IMG aurait en effet discuté avec l’ancien numéro un mondial juste avant son choc et aurait décidé de parier sur son adversaire… Un délit d’initié passible de sanction, puisqu’il est interdit à l’entourage des joueurs de miser sur des matches. Sauf que l’accusation paraît bien difficile à croire.

20 000$ dollars à gagner en misant sur Nadal plutôt que Federer…

Roger Federer

Roger Federer

D’abord parce que Theodore Forstmann, businessman de 68 ans faisant partie des hommes les plus riches d’Amérique avec une fortune estimée par Forbes à 1,5 milliards de dollars, avait bien plus à perdre qu’à gagner en trichant de la sorte. Vu la cote (@1,5) en vigueur sur ce match pour la victoire de Nadal, Forstmann aurait en effet pu gagner 20 000 dollars sur la rencontre, autrement dit une somme ridicule pour un milliardaire, risquant de perdre bien plus, si sa « magouille » était découverte.

Du coup, la thèse d’un éventuel règlement de compte du plaignant, Jim Agate, envers l’un de ses ennemis jurés, Theodore Forstmann, paraît bien plus crédible. Les deux hommes restent sur un différend suite à une affaire menée en commun, qui aurait capoté il y a quatre ans de cela. Roger Federer ne prend, en tout cas, pas l’histoire au sérieux et se concentre sur son tennis. Le Suisse s’est qualifié ce samedi pour la finale du Masters 1000 de Shanghai en prenant sa revanche de l’US Open contre Novak Djokovic (7-5, 6-4). Après les frasques qui ont coûté si chères à Tiger Woods, il faudra surement trouver beaucoup mieux que ce pari soit-disant truqué pour descendre le mythe Federer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.