France-All Blacks rugby 2011: Dan Carter, un demi-million en tribunes !

21 octobre 2011 à 22:27 par Thomas

0

L'ouvreur des All Blacks, Dan Carter, s'est blessé au cours de la Coupe du monde 2011 de rugby @Icon Sport


Un demi-million d’euros en tribunes ! C’est à peu de chose près ce que sera la présence de Dan Carter, dimanche, au stade d’Aukland alors qu’il devait être sur le terrain avec ses camarades pour la rencontre France-All Blacks, finale de la coupe du monde 2011 de rugby. L’ouvreur néo-zélandais, blessé à l’aine depuis le 1er octobre dernier est forfait pour le reste de la compétition. Pour sa Fédération (NZRU), ce fut un coup de massue à hauteur de l’effort qu’elle a dû consentir cet été pour le garder dans son championnat.

Le plus gros salaire de la Coupe du monde 2011 de rugby en tribunes pour France-All Blacks

Car Carter convoité par le Métro Racing ou l’USAP chez qui il a déjà joué, a finalement choisi de rempiler, jusqu’en 2015, comme un certain Richi McCaw, autre vedette de l’équipe néo-zélandaise. Le salaire proposé à l’ouvreur des Crusaders ? 470.000 euros par an selon les chiffres donnés par L’Equipe soit 4 fois le salaire moyen d’un joueur du championnat néo-zélandais. A ce tarif-là, Dan Carter appartiendrait aux joueurs les mieux payés de la Coupe du monde 2011, en compagnie de l’ouvreur anglais Jonny Wilkinson payé 408.000€ net par saison d’après l’enquête du JDD réalisée en 2010.

La Fédération néo-zélandaise s’est saignée pour Dan Carter

Il a déjà gagné beaucoup plus quand, en 2009, il a effectué une pige à Perpignan. Ses sept mois dans les Pyrénées-Orientales – dont cinq passés à se soigner ! -, ont coûté à l’USAP la coquette somme de 700.000 euros. Pour ne pas qu’il reparte, la Fédération néo-zélandaise est allée gratter elle qui peine à rentabiliser l’énorme potentiel marketing de la marque « All Blacks »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut de page ↑