Karim Benzema n’a pas de meuble au Real… mais les médias pour l’entretenir

Posté le 18 février 2010 par

x1

Karim Benzema est bien le 7e joueur de football le mieux payé au monde. Pourtant, quand il se rend au restaurant avec des journalistes, ce n’est pas lui qui paie l’addition. La preuve dans cette anecdote que livre France Football cette semaine. Le quotidien lyonnais Le Progrès s’est en effet rendu à Madrid pour discuter avec Karim Benzema du futur huitième de finale de Ligue des Champions entre son club du Real Madrid et ces anciens compagnons de l’OL.

Karim Benzema, Real Madrid

Karim Benzema, Real Madrid

Au moment de régler la note du repas, partagée avec les envoyés spéciaux du journal dans un restaurant où il a ses habitudes, Benzema a bien sorti sa carte bancaire. Mais l’agent de l’international tricolore lui a suggéré le contraire, proposant plutôt au Progrès de payer l’addition. Même quand on gagne en un an ce que le commun des mortels ne peut s’offrir de toute une vie, un euro reste un euro. Surtout pour l’infortuné (!) Karim Benzema qui doit aussi meubler sa maison madrilène…

Une réflexion au sujet de « Karim Benzema n’a pas de meuble au Real… mais les médias pour l’entretenir »

  1. Dumont

    Mais heureusement que les journalistes ne se laissent pas inviter par leurs interlocuteurs! C'est une règle de base de la déontologie journalistique, quelle que soit la fortune de l'interviewé.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.