Losc-ASSE: Les Dogues en grève, les tribunes sonnent creux

Posté le 29 janvier 2012 par

x0

Losc - @Iconsport

Losc - @Iconsport

Depuis son titre de champion de France, le Losc est rentré dans une nouvelle dimension. Reconnu par les puristes, la popularité du club nordiste s’est accrue au cours de ces dernières années. Problème, Lille devient une grande équipe, mais selon un groupe de supporters (Dogues Virage Est), les dirigeants du club ne donnent pas les moyens aux Dogues de faire vibrer l’ensemble du stade. Pour montrer à la France entière leur mécontentement, les DVE, présents avant le début de la rencontre, ont déserté leur tribune pour ne revenir qu’au bout d’une demi-heure. « On veut du respect », ont-ils chanté à leur retour. Explication:

Les Dogues Virage Est du Losc ont fait 30 minutes de grève des chants

Malgré le spectacle proposé ce samedi soir par le Losc (victoire 3-0 contre l’ASSE), l’ambiance en tribune n’était pas au rendez-vous à cause de la grêve des chants des Dogues Virage Est. Avant de réaliser cette action, les DVE avaient diffusé un communiqué de presse : « Suite à de nombreux problèmes avec la direction du club lors des derniers matchs du LOSC et l’évolution de plus en plus négative de nos relations, nous avons décidé de faire 30 minutes de grève des chants ce soir. Le but sera une fois de plus de montrer à l’ensemble du club qu’un groupe de supporters comme le nôtre mérite un minimum de respect et que nous sommes importants dans le stade! Cette action sera la première d’une longue série si malheureusement les responsables du club continuent leur répression abusive vis-à-vis de nous. »

Les DVE reprochent au responsable de la sécurité de les avoir insultés et menacés

La situation semble grave pour les DVE qui affirment que l’avenir du groupe est en « grand danger et de nombreux membres sont écœurés par l’attitude de certains responsables du club et de la « dite » sécurité ». Dans cette affaire, la goutte qui a fait déborder le vase viendrait, selon eux, du comportement du responsable de la sécurité du club après la match Lille-Brest : « Il nous a insulté et menacé de faire dissoudre notre groupe à la manière des supporters parisiens à cause… d’un malheureux fumigène allumé en tribune ce soir-là. » Le communiqué de presse se termine en énumérant les contraintes quotidiennes du groupe de supporters désabusé :

– Interdiction des drapeaux en tribune
– Interdiction de venir la semaine dans notre local du stadium pour y préparer nos animations
– Deux personnes maximum dans le local les soirs de matchs
– L’équipe de stadiers qui a pour but de venir chercher des supporters et tribune faisant un pas de travers pour les donner à la police. Ils ont sans doute besoin de faire du chiffre !
-Fichage de chaque supporter voulant se déplacer à l’extérieur…

Bref, même champion de France en titre et en dépit d’une solide place sur le podium de Ligue 1, cette saison, le Losc est en froid avec une frange de ses supporters. Ce qui n’est pas dans les habitudes du club lillois d’ordinaire plutôt en phase avec ses inconditionnels.

Vous pouvez retrouver l’ensemble de ce communiqué sur le site : footlille.com

A lire aussi: Losc-Asse, au bon souvenir du très cher Dimitri Payet

Djibril Cisse et les voitures : La Plymouth Prowler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.