Marathon de Paris 2012: Chiffres et anecdotes de l’épreuve

Posté le 15 avril 2012 par

x0

Le Marathon de Paris - @Iconsport

Le Marathon de Paris - @Iconsport

Un marathon c’est une performance sportive et athlétique mais aussi une histoire de chiffre : 42,195 en tête comme la distance officielle à avaler pour les courageux volontaires. Mais ce Marathon de Paris 2012c’est aussi quantité d’autres chiffres et d’anecdotes business qui font le charme – et le business – de la compétition.

Pari tenu pour Amélie Mauresmo au marathon de Paris 2012

Rappelons, par exemple, qu’en s’imposant en 2h05’10 », le Kenyan Stanley Biwott a remporté la course ce dimanche matin et les 50.000 euros promis au lauréat de cette édition 2012. Ils étaient 40.000 à prendre le départ dès potron-minet et parmi eux, l’ex-tenniswoman Amélie Mauresmo qui a fini l’épreuve en 3h16′. C’est notre belle histoire de ce marathon de Paris 2012 dont voici ce qu’il faut retenir en premier…

Les chiffres de la manifestation :

456.000 bouteilles d’eau, 17,5 tonnes de bananes, 18 tonnes d’oranges et 7 de pommes mais aussi 40.000 éponges soit un total de 61 tonnes de déchets générés au cours de l’édition 2011ce qui fait de la compétition l’une des manifestations les plus sales de Paris. Cette année, en collaboration avec GDF-SUEZ partenaire de la manifestation, des efforts de sensibilisation ont été faits à travers l’opération « éco-coureur ».

93 troupes et fanfares de tous styles (Blues, perçus, jazz, pop-rock, samba…) ont assuré l’animation tout au long des 42,195 km.

300 agents des forces de l’ordre ont assuré la protection des 40.000 coureurs et 20.000 spectateurs massés le long du parcours.

50.000 euros ont été gagnés par Stanley Biwott et l’éthiopienne Tirfi Beyene lauréate chez les féminines. Leurs dauphins respectifs remportent la somme de 30.000 euros et 20.000 euros pour les troisièmes hommes et femmes. Rappelons qu’au total, le budget du marathon de Paris 2012 est de 1,5 millions d’euros.

Selon les chiffres du Figaro, sur les 40.000 coureurs au départ, 25% venait de Paris et près de 40% de l’étranger. Entre les nuits d’hôtels, la restauration et le shopping, coureurs et entourage des coureurs dépenseraient chaque année 50 millions d’euros.

La belle histoire :

« Après 50 entrainements, 61 heures de course, 750 kms parcourus et 53000 calories brulées depuis le 1er janvier, il est temps que ce marathon de Paris 2012 commence ! Même si, pour être honnête, je ne suis pas sereine car je connais la douleur qui m’attend depuis mon expérience new-yorkaise… Mais le moral est là et l’envie d’en découdre aussi !!! Depuis que j’ai commencé ma préparation, mon objectif est de passer sous la barre des 3h30 ».

Amélie Mauresmo l’avait annoncé sur son profil Facebook avant la manifestation. Pari tenu pour l’ex-numéro un mondiale de tennis qui a couru l’épreuve en 3h16. Un défi de plus relevé pour celle qui appartient au Team « Des défis d’Amélie » en soutien à la fondation Curie de lutte contre le cancer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.