MHSC, Giroud: « Je gagne très bien ma vie et ça se sait »

Posté le 22 juin 2012 par

x0

Giroud, MHSC @Icon Sport

Avant qu’il n’explose sous les couleurs du Montpellier HSC puis avec l’équipe de France de football, Olivier Giroud était un footballeur anonyme, dans l’anti-chambre de l’élite, à Grenoble, Istres et Tours. Aujourd’hui, Olivier Giroud est une star qui dit dans L’Equipe, ce vendredi, trouver du plaisir à être de plus en plus populaire. « Je ne peux pas ne pas aimer ce que je suis devenu. Je suis content d’être ce que je suis aujourd’hui, de ne pas avoir changé, d’avoir gardé les mêmes potes ».

Olivier Giroud devient parfois parano

Heureux aussi Olivier Giroud car il gagne confortablement sa vie, au MHSC déjà avec un salaire estimé à 1,2 millions d’euros brut par saison. Et prochainement à Arsenal où il devrait s’engager à la fin de l’Euro 2012, moyennant 2,9 millions d’euros par an, selon les premiers chiffres avancés. Mais l’argent, c’est bien connu, peut être source de conflits. Alors Olivier Giroud, comme Adil Rami, avoue-t-il faire parfois dans la paranoïa. « Franchement ça me fait bizarre mais tu comprends très vite qu’il y a pas mal de gens mal intentionnés dans ce milieu. Aujourd’hui, je gagne très bien ma vie et ça se sait. Mais attendez, je ne dis pas que je suis malheureux« .

L’attaquant du MHSC et de l’équipe de France est la nouvelle star

Juste un peu plus méfiant parce que forcément qu’il est plus sollicité depuis qu’il a explosé. Olivier Giroud assume tout de sa nouvelle notoriété, même d’avoir fait la Une du magazine gay et lesbien, Têtu. « J’ai fait ça car ça m’amuse de sortir du contexte footballistique. C’est moi, c’est mon image« . Celle d’un attaquant international passé en un rien de temps de l’anonymat à doublure officielle de l’attaque, en équipe de France.

l'étonnante Audi de Rémy Cabella et la voiture d'Olivier Giroud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.