Milan AC: Zlatan Ibrahimovic devra payer 800.000€ de taxe en plus

Posté le 17 août 2011 par

x0

Comme tous les autres riches footballeurs de Serie A, l'attaquant du Milan Ac, Zlatan Ibrahimovic va devoir payer "l'impôt de contribution solidaire" - @Icon Sport


Alors que des rumeurs de grève circule sur le dos de la Serie A parce que l’association des joueurs demande que soit signée une convention collective, voilà une autre affaire qui risque de secouer les footballeurs italiens au premier rangs desquels les plus fortunés. Car l’Italie, en proie à des soucis économiques dans un le contexte de crise européenne, a décidé de taxer les plus riches sans distinction de profession. +5% d’impôts en plus pour tous les revenus supérieurs à 90.000€ par an et 10% pour ceux qui dépassent les 150.000€. La Gazzetta dello Sport s’est alors amusé à calculer ce qu’il en coûtera aux principales stars de la Serie A dont l’attaquant du Milan AC, Zaltan Ibrahimovic.

800.000€ de taxe à l’attaquant du Milan AC ; 400.000€ à Totti et Julio Cesar…

Le Suédois, payé 9 millions d’euros net par saison, devra s’acquitter d’une taxe à 800.000€. C’est deux fois plus que l’attaquant de la Roma Francesco Totti (payé 4,8M€ net/an) et le gardien brésilien de l’Inter Milan, Julio Cesar (4,5M€ net/an) et quatre fois plus que le nouvel attaquant de la Lazio Rome, Miroslav Klose (2,1M€ net). La question que soulevait hier la Gazzetta dello Sport était de savoir s’il était du ressort des clubs de payer ou si c’était aux joueurs d’assumer.

Galliani : « Un sujet brûlant »

Pour le vice-président milanais, Adriano Galliani cité par Sky Sport, la réponse est sans équivoque : « Le paiement d’un impôt dit de solidarité s’applique aussi aux joueurs. Tant que je serais concerné, les joueurs pourront faire grève toute leur vie… Les salariés qui gagnent plus de 90.000€ le paient, je ne vois pas pourquoi ceux qui gagnent des millions ne le feraient pas. » Et Galliani de prédire encore : « C’est un sujet brûlant qui va faire beaucoup discuter dans les prochains jours. » La preuve, il s’en parle déjà…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.