Montpellier HSC – L’évolution de la valeur marchande de Boudebouz sur le marché des transferts

Posté le 8 avril 2017 par

x0

Ryad Boudebouz est estimé à 7.5 millions d’euros sur le marché des transferts. – @Twitter

Considéré comme un surdoué au centre de formation de Sochaux,  Ryad Boudebouz, est l’un des joueurs les plus expérimentés du championnat avec un bilan de 292 matchs de Ligue 1 pour 42 buts. Si le parcours de l’international algérien n’a pas toujours été en adéquation avec son talent, sa valeur marchande sur le marché des transferts n’a cessé de croître depuis qu’il porte les couleurs de Montpellier.


Cristiano Ronaldo teste la Bugatti Chiron par Sportune

La valeur marchande de Ryad Boudebouz grimpe à vitesse grand V jusqu’en 2012

Au dessus de la moyenne techniquement dès ses débuts en Ligue 1 avec Sochaux (2008), Ryad Boudebouz s’impose rapidement comme un cadre de l’effectif et enchaîne les matchs de championnat. Ses performances sur le terrain lui permettent rapidement d’être sélectionné par l’équipe de France espoir en 2009. Souhaitant jouer pour son pays d’origine, l’Algérie, il rejoint les Fennecs en 2010. Attirant les convoitises des clubs français et l’étranger, sa valeur marchande va bondir pour atteindre 7 M€ en juillet 2012 selon Transfermarkt. S’ensuit un énorme trou d’air dans sa courbe d’évolution.

Dans le creux de la vague jusqu’à son départ de Bastia

Lors de la dernière saison du meneur de jeu algérien à Sochaux (2012-2013), sa valeur marchande chute jusqu’à 4.5 M€. Les raisons ? Le club sochalien lutte pour sauver sa peau en Ligue 1 et Boudebouz ne trouve plus le chemin des filets. Si son équipe parvient à se maintenir, sa cote baisse. Son transfert au Sporting Club de Bastia à l’été 2013 ne change pas la donne. Acheté 1 M€ par les Bastiais, il est estimé à 3 M€ le 13 septembre. Au plus bas de sa courbe, le natif de Colmar s’est justifié à ce sujet via une interview pour France Télévisions : « Lors de ma dernière saison à Sochaux et ma première à Bastia, je me suis laissé aller. J’ai pris du poids. Mon hygiène de vie était moins bonne.»

L’évolution de la valeur marchande de Ryad Boudebouz. – @Transfermarkt

A Montpellier, Boudebouz atteint sa plus haute valeur marchande

Sous la menace d’une relégation administrative, le SCB est contraint de le vendre. Il rejoint Montpellier lors du mercato estival 2015 pour un montant de 1.70 M€. C’est dans l’Hérault, que l’Algérien reprend du poil de la bête. Il devient un titulaire en puissance et dispute les 38 matchs de Ligue 1. Terminant, troisième meilleur passeur du championnat 2015-2016, Boudebouz est en état de grâce. Sa valeur marchande est au pic de sa forme à 7.5 M€ en juillet 2016.  Tout aussi brillant depuis le début de la saison 2016-2017, il en est aujourd’hui à 7 passes décisives pour 10 buts. Reste à savoir si à 27 ans, il peut encore franchir un cap…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.