OL: Comment Aulas peut économiser 12M€…

Posté le 21 décembre 2011 par

x0

Jean-Michel Aulas

Jean-Michel Aulas

Malgré une qualification en huitièmes de finale de Ligue des Champions et un regain de forme en Ligue 1, l’OL reste droit dans ses bottes et dans son plan de rigueur. La semaine dernière, le conseil d’administration rhodanien avait annoncé la couleur : « Le groupe souhaite réduire progressivement la masse salariale d’environ 20 millions d’euros. Il prévoit des cessions de joueurs pour un montant global d’environ 40 M€ afin de diminuer les charges d’amortissements de contrats joueurs ». À quelques jours du début du mercato hivernal, ces déclarations laissent supposer de nombreux départs au mois de janvier. Sportune propose au club de Jean-Michel Aulas plusieurs joueurs dont il est conseillé de se débarrasser en priorité ou au moins de réviser leurs contrats…

Les 4 solutions que nous proposons à l’OL pour économiser 12M€ en salaires…

1. Ederson, l’OL veut le prolonger en baissant son salaire

Pour l’OL, l’affaire Ederson serait sur le point de se finaliser. Le Brésilien ne va pas quitter Gerland, mais au contraire, prolonger son contrat avec le club rhodanien. Fait rarrissime pour le préciser, l’ancien joueur de Nice, qui percevait 2,8 millions d’euros par an à Lyon, aurait accepté de revoir son salaire à la baisse face aux difficultés économiques rencontrées actuellement par le club de Jean-Michel Aulas. Les chiffres n’ont pas filtré, mais, ses revenus doivent désormais être plus proches d’un joueur comme Jimmy Briand qui touche 1,8 millions d’euros annuel.

2. Aly Cissokho, 2,4M€ à économiser pour l’OL

Aly Cissokho, le latéral gauche de l’OL, recruté 15 millions d’euros, perçoit un salaire de 2,4 millions d’euros brut annuel. Même si, avec ces émoluments, Cissokho peut se payer de très jolies voitures, l’ancien joueur du FC porto n’a jamais été à la hauteur de la somme placée en lui. Jean-Michel Aulas, le président du club, a déclaré à son sujet : « Aly avait fait le forcing pour partir au mercato d’été (…) Nous avions anticipé son départ avec l’arrivée de Mouhamadou Dabo. Il y a eu une évolution très positive du côté d’Aly depuis le début de la saison. Mais, nous avons besoin d’optimiser la masse salariale, en janvier (…) Nous allons interroger Aly qui était demandeur de départ cet été. Nous en discuterons au moment voulu ». Plusieurs écuries anglaises sont d’ores et déjà sur le coup…

3. Cris, le moment de vendre ?

Même si un départ du policier n’est pas du tout à l’ordre du jour, l’OL serait bien avisé de se pencher sur son cas dès le prochain mercato. Le défenseur âgé de 34 ans n’est jamais revenu à son meilleur niveau suite à sa grave blessure (rupture des ligaments croisés) au début de la saison 2007-2008. Ses dernières prestations restent plus que mitigées puisque le journal l’Equipe lui a attribué une moyenne de 4,2 sur l’ensemble des cinq derniers matchs. Pourtant, le défenseur brésilien, qui est en contrat jusqu’en juin 2013, perçoit tout de même le deuxième plus gros salaire du club avec 4,2 millions d’euros par an. Alors, avant de le laisser partir libre dans un an et demi ou de sa valeur marchande continuer à dégringoler, pourquoi ne pas vendre Cris en juin prochain ?

4. Gourcuff, le plus gros salaire de l’OL pèse trop lourd !

L’énigme Yoann se transforme en une épine Gourcuff pour l’OL. La douleur est d’autant plus grande que le joueur recruté 22 millions d’euros, touche également le plus gros salaire du club (et le plus gros salaire de Ligue 1 aussi) avec 4,4 millions d’euros par an. Ses revenus sont donc encombrant pour le club rhodanien qui a déclaré à son sujet : « Il n’a pas demandé à partir, il a une bonne marge de progression. Nous avons la masse salariale la plus importante de France, il y a des sessions dont nous avons besoin. Je n’en dirai pas beaucoup plus. Les joueurs ont leurs avis à donner tout comme les agents et puis il y a les offres ». Justement les demandes pour recruter l’international français ne sont pas nombreuses. Le club anglais d’Arsenal, via son manager français Arsène Wenger, était une des pistes les plus concrètes mais s’est fortement refroidie avec les retours de blessure de Wilshere et de Diaby.

Avec Sportune, l’OL économise 12 millions d’euros !

Si l’OL arrive à vendre Cissokho, Cris et Gourcuff lors des deux prochains mercato, le club rhodanien aura déjà effectué une bonne partie du chemin… Soit 11 millions d’euros de salaires économisés. En ajoutant ajoute à cela l’ensemble des charges qui pèsent sur ces rémunérations, on n’arrive déjà pas loin de l’objectif à 20M€ de dégraissage. A cette somme il faut également rajouter la prolongation d’Ederson qui baisserait donc ses revenus. Si Jean Michel Aulas suit ces conseils, le club septuple champion de France est sur la bonne voie du rétablissement budgétaire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.