OL: Diakité déclare sa flamme, mais reste cher…

5 janvier 2012 à 19:28 par admin

0

Samba Diakite

L’OL apprécie Samba Diakité et le joueur de l’AS Nancy-Lorraine le lui rend bien. Ce milieu défensif âgé de seulement 22 ans a tapé dans l’oeil des dirigeants rhodaniens qui ont déjà tenté de le faire venir lors du dernier mercato estival. Les Gones avaient à l’époque proposé 6 millions d’euros assortis de divers bonus… En vain! Mais Jean Michel Aulas, le président lyonnais, est un homme tenace qui aurait envoyé nouvelle offre sur le bureau de son homologue Jacques Rousselot. Samba Diakité, l’international malien, a de son côté déclaré sa flamme, dans l’Est Républicain, au club rhodanien, ce jeudi : « On parle de Lyon, quand même. Ce n’est pas rien, c’est un très grand club. Je n’ai pas pu aller là-bas au mois d’août, mais j’espère que ça va se faire cet hiver. »

L’OL peut-il se permettre de proposer à nouveau 6M€ pour Diakité ?

Entre le mois d’août dernier et ce 5 janvier 2012, la donne a changé du côté de l’AS Nancy-Lorraine. Le club entrainé par Jean Fernandez a fini l’année 2011 à la 18ème place de Ligue 1 avec la pire attaque du championnat de France. Le président, Jacques Rousselot, s’est montré plus ouvert ces derniers jours sur les ondes de RMC, sur l’éventuel transfert de Diakité: « On a eu une discussion il y a huit jours avec Jean-Michel Aulas. On s’est entretenu au sujet de Samba Diakité. Ils sont revenus à la charge mais sans envie très précise. Ils regardent. On n’a pas encore parlé de montant. On va reprendre les discussions dans le courant de la semaine. Mais il faudrait aller vite. Ça pourrait se faire. Si on arrive à faire un bon transfert, on le fera. »

L’OL semble devoir vendre avant d’acheter…

Bref, si l’OL propose à nouveau 6 millions d’euros, les dirigeants lorrains tendraient surement l’oreille. Encore faut-il que les Gones acceptent de lâcher une telle somme alors que les finances du club sont dans le rouge et que la tendance est d’abord à la vente à Lyon. L’OL a d’abord besoin de réduire sa masse salariale avant d’imaginer investir dans de nouveaux joueurs, comme le précisait le président Jean-Michel Aulas, quelques semaines avant le début du mercato…





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑