OL et sa masse salariale: Il faut économiser 5 Gourcuff !

Posté le 25 juillet 2011 par

x0

Le stade Gerland de l'OL

Le stade Gerland de l'OL

Le président de l’OL, Jean-Michel Aulas, avoue ce lundi dans L’Equipe que son club « n’est pas à la rue« , mais qu’il doit s’imposer une baisse significative de train de vie pour retrouver quelques couleurs d’un point de vue économique. »Notre masse salariale était 30 à 40% au dessus des autres, admet-il dans le quotidien. On doit donc la réduire de 30 à 40%. Mais nous ne sommes pas à la rue, sinon la DNCG nous aurait embêté. Je sais gérer un club. On a tenté de mettre la barre très haut en visant la Ligue des Champions mais maintenant, il faut revenir au bon sens, et ne pas faire d’erreurs. On ne va pas en faire. »

1 Yoann Gourcuff coûte 5,7M€ chaque année à l’OL

Que signifie concrètement « 30% de baisse de la masse salariale » pour un club comme l’OL ? En fait, c’est à peu près l’équivalent du coût de 5 Yoann Gourcuff, joueur le mieux payé du club actuellement. Avec son salaire de 4,4M€ brut annuel, le milieu de terrain international coûte, toutes cotisations comprises, environ 5,7M€ à Lyon chaque année. La masse salariale de l’OL était de 95,1M€ en 2009-2010, d’après les chiffres de la LFP. Et si on se réfère aux propos de Jean-Michel Aulas en personne, interrogé par nos confrères du figaro.fr fin février (lire: Aulas: « Nous vendrons 2-3 joueurs »), celle-ci devrait être stable cette année.

L’opération dégraisse de l’OL est loin d’être terminée !

30% de la masse salariale à Lyon, cela signifie donc environ 28M€. L’opération économie est lancée… Rappelons que l’OL a commencé sa mission dégraissage en licenciant son entraîneur Claude Puel (payé 2,5M€ brut annuel), en laissant filer Jérémy Toulalan (3M€ brut annuel) ou encore Cesar Delgado (1,8M€ brut annuel). Il y a encore quelques efforts à faire pour arriver à tenir les chiffres !

A découvrir: Les salaires des joueurs de l’OL saison 2009-2010

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.