OL: Lloris fait campagne pour les Prisons du coeur (vidéo)

29 janvier 2012 à 14:32 par admin

0

Le joueur de l'OL, Hugo Lloris - @Icon Sport

Hugo Lloris @Icon Sport


Hugo Lloris, le gardien de l’OL a l’habitude de s’engager auprès d’associations. Après avoir donné sa voix à celle de l’Abbé Pierre, l’international français a tourné un clip en faveur des « Prisons du cœur », luttant contre le choc carcéral dans les maisons d’arrêt. En compagnie de Jérémie Frieck, un autre portier rhodanien, les deux hommes ont voulu promouvoir le projet de Pierre Botton : « Tout le monde a droit à une seconde chance. » Ce clip sera diffusé sur les chaînes de télévisions françaises et dans tous les cinémas Pathé à partir de ce dimanche.

Hugo Lloris, le gardien de l’OL accorde une seconde chance aux détenus

L’association « Les Prisons du cœur » créée par Pierre Botton (ex-homme d’affaires lyonnais condamné à 20 mois de prison pour abus de biens sociaux dans les années 90) lance actuellement le projet « Ensemble contre la récidive ». Son objectif à moyen terme est de construire une prison qui accueillerait 120 détenus, volontaires et condamnés pour la première fois. Dans cet établissement carcéral, ces derniers s’engageraient à être actifs de 6 h 30 à 22 h 30, travailleraient 35 heures, paieraient un loyer et suivraient une formation. Hugo Lloris, le gardien de l’OL avoue n’avoir pas beaucoup hésité pour s’engager dans cette action : « Une personne peut faire une erreur, mais elle a droit à une deuxième chance et doit avoir les moyens de se reconstruire pour retrouver des valeurs et une vie normale. C’est un beau projet qui ne doit pas faire peur aux gens. »

Hugo Lloris : « Le plus important, c’est après la prison »

Le portier de l’OL continue son propos en expliquant « que le plus important, c’est lorsqu’ils sortent de détention et de prison, ils puissent vite se reconnecter à la vie. Dans cette campagne de publicité, mon sujet de réflexion, c’est qu’il fallait qu’on y trouve un sujet parallèle avec le football. Là, pour le coup, on fait une séance d’entrainement et le but c’est de montrer Jérémy coupable sur le dernier tire, le dernier but (après avoir réalisé plusieurs parades). L’objectif était de montrer qu’au final je viens le soutenir, je lui donne ma main et je le relève et c’est ce signe qui signifie cette deuxième chance… »

Découvrez les voitures des joueurs de Bordeaux: Cedric Carrasso et sa Ferrari F430 (prix: 175 000€)





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑