OL Transfert: Bastos, Gourcuff,… le point sur les tarifs !

Posté le 17 janvier 2013 par

x0

PSG - OL s'annonce bouillant. Photo: @Iconsport

PSG – OL s’annonce bouillant. Photo: @Iconsport

Mais quelle sera donc la grosse vente que va réussir à boucler l’OL cet hiver ? Alors que l’OM a réussi à dégraisser sa masse salariale des 200 000€ mensuel de Loïc Rémy, rien a encore vraiment bougé dans les gros dossiers hivernaux de Lyon. Ce n’est pourtant pas faute de se montrer ouvert à des baisses de tarifs du côté des Gones. Voici, selon les dernières infos du mercato, à combien pourrait se négocier une éventuelle ventes des grosses rémunérations de Lyon ces prochains jours.

Bastos, ça pourrait se régler à 7M€ pour l’OL…

Michel Bastos est le cas le plus chaud. Ce jeudi, L’Equipe parle de l’intérêt du club allemand de Schalke 04. Le club pourrait formuler une offre comprise entre 7 et 9M€. Un tarif qui, selon le journal, pourrait satisfaire Lyon. On est tout de même à 50% seulement de l’investissement consenti par Lyon dans le recrutement du joueur en 2009 contre 18M€. C’est peut-être le prix à payer pour sortir de sa masse salariale une ligne à plus de 300 000€ brut mensuel.

10M€, le bon prix pour Gomis ?

Autre joueur, autre braderie possible… Ces derniers jours, Lyoncapitale parle de l’intérêt de Newcastle pour Bafetimbi Gomis. Les Magpies se sont fait souffler Loïc Rémy. Ils pourraient répliquer en se payant le Lyonnais. Le tarif évoqué est le même que pour le Marseillais, soit environ 10M€. Là-encore, on est bien en-dessous du prix d’achat du joueur en 2009, soit 15M€. Une piste fort probable, quand on sait à quel point Newcastle est fan de notre Ligue 1 depuis quelques saisons… Reste à résoudre l’étrennel problème du salaire. Newcastle proposait à Rémy ce que touchait Demba Ba (transféré à Chelsea), soit 200 000€ annuel. Bafe Gomis en gagne aujourd’hui… 100 000 de plus.

Gourcuff, on parle de 5M€…

Last but not least, le cas de Yoann Gourcuff. Acheté 22M€ en 2009, c’est sur lui que serait placée la plus grosse soldes. La presse russe parlait d’une offre du Zenith à 5M€ dernièrement, tandis que le tabloïd britannique Metro évoquait une somme similaire proposée par Arsenal. Des chiffres plus de 4 fois inférieur à l’investissement de départ (22M€). Mais transférer Gourcuff, c’est quand même économiser sur la masse salariale une rémunération 400 000€ euros brut mensuel…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.