OM – En quoi roulent les joueurs ? Focus sur les voitures des Phocéens

12 mai 2019 à 21:40 par Thomas

0

En Hyundai, pour tous les déplacements dans le cadre professionnel, sinon les joueurs de l’OM ont d’autres voitures en leur possession.

Depuis 2017, les joueurs de l’OM roulent pour Hyundai. Par le truchement de la concession locale, le constructeur coréen est un fournisseur officiel du club phocéen, comme il l’est ailleurs en Ligue 1, à Nice, à Lille ou bien évidemment à Lyon, en tant que partenaire premium. Du côté de Marseille, les joueurs de Rudi Garcia ont un modèle Tucson qu’ils doivent utiliser pour les déplacements du quotidien, quand ils sont associés à la vie du club.

Les voitures des joueurs de l'OM

Les joueurs de l’OM roulent pour Hyundai depuis l’automne 2017

Pour le reste, libre à chacun d’entre eux, d’éprouver le véhicule de leur choix. Certains en ont plusieurs dans le garage, comme Dimitri Payet propriétaire d’une Lamborghini Aventador ou d’une Ferrari 458 Speciale. Ou Ferrari 458 Spider pour Florian Thauvin qui alterne parfois avec une Porsche. Adil Rami et Bouna Sarr en pincent l’un et l’autre pour des engins de l’Allemand Mercedes.

Ferrari, Mercedes et Porsche ont la cote chez les joueurs

Le champion du monde français a une version SUV, de modèle G63 AMG. Quant à l’ailier reconverti latéral, il a une AMG C 63 de couleur grise, qu’il montre parfois sur ses réseaux sociaux. Ajoutons par ailleurs que Steve Mandanda a une Bentley Continental, tandis que Kevin Strootman en pince pour les voitures du constructeur Porsche.

Vous aimerez aussi:  Transat Jacques Vabre : Le sponsoring de la voile expliqué pour les nuls

Non Dimitri Payet n’a pas la deuxième voiture la plus chère de Ligue 1

Sinon, Dimitri Payet a une Lamborghini Aventador qui n’est clairement pas la plus chère en Ligue 1, contrairement à « l’étude » qui circulait dernièrement sur les réseaux sociaux. Sur le parking du Paris Saint-Germain, la la Lamborghini Huracan Spyder x Liverty Walk de Presnel Kimpembé ou la Ferrari 812 Superfast, d’Alphonse Areola soutiennent largement la comparaison.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑