OM: Gignac se trouve une nouvelle passion avec Twitter…

28 décembre 2011 à 10:25 par Palissarde

0

André-Pierre Gignac - Photo @IconSport

A défaut de montrer une activité débordante sur les terrains, le joueur de l’OM, André-Pierre Gignac, a décidé de mettre les bouchées double sur… le réseau social Twitter. Inactif depuis le 31 mai dernier, le compte officiel @10APG s’est brutalement mis en branle, depuis le 24 décembre. Gignac a visiblement profité des fêtes pour mieux comprendre comment marche le réseau de micro-blogging. Résultat: l’attaquant marseillais est probablement le footballeur le plus actif de la plateforme en ces périodes de fête…

Gignac, le joueur de l’OM, c’est 174 tweets en 3 jours pour Noël

En l’espace de 3 jours, Sportune a décompté quelques 174 tweets (!) de l’ancien international. André-Pierre Gignac en a profité pour passer la barre des 5 000 followers. Il a fait plaisir à l’ensemble de ses fans en reprenant une bonne partie des messages qui lui étaient envoyés. Quelques dédicaces également à d’autres joueurs de football, comme Karim Benzema, Nicolas Dieuze, Djibril Cissé, ou encore Bafe Gomis. L’attaquant de l’OL s’est d’ailleurs fait « retweeté » pour avoir raté son vol direction le Sénégal.

Gignac passe Noël à Megève

On y apprend également que Gignac se trouve actuellement à Megève, pour « se ressourcer en Savoie » avec notamment son fils, ses frères, sa soeur, son neveu et sa nièce. Mardi, il est parti assisté au match de hockey Megève-Morzine en compagnie de son père et de son petit-frère, se fendant même d’un live-tweet sur la rencontre ! « La vérité est qu’aujourd’hui je me suis régalé de lire tout ces messages de soutien, ça fait du bien!! Voilà pourquoi les RT », a-t-il commenté le 25 décembre. En ces périodes difficiles d’un point de vue footballistique, André-Pierre Gignac a visiblement trouvé un peu de réconfort sur Internet…





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut de page ↑