OM – L’évolution du budget du club depuis 7 ans

Posté le 24 janvier 2016 par

x0

Ces dernières saisons, le budget de l'OM fait du yo-yo. Ses résultats sportifs aussi. - @DR

Ces dernières saisons, le budget de l’OM fait du yo-yo. Ses résultats sportifs aussi. – @DR

Le budget de l’OM c’est comme les résultats sportifs : fluctuant depuis près d’une décennie. Les deux sont souvent liés me direz-vous, mais l’Olympique de Marseille cultive les paradoxes. La preuve étant que ces sept dernières années, c’est avec le budget le plus faible qu’il a produit sa meilleure saison, achevée sur un un titre de champion de France, alors qu’avec 140 millions en 20111-2012, il n’a fini qu’à la dixième place de Ligue 1, très loin de ses ambitions initiales.

Le budget de l’OM a globalement baissé sous l’ère Vincent Labrune

Les chiffres sont sévères aussi avec Vincent Labrune. Depuis l’été 2011 qu’il est à la présidence, le budget a globalement diminué, quoi qu’il soit en augmentation en cette saison 2015-2016, à 125 millions d’euros. Il est fonction des résultats sportifs on l’a dit, mais aussi du solde enregistré sur le marché des transferts. En 2012-2013, avec un budget à 110 millions d’euros, le club s’est limité à la portion congrue : 8,5 millions d’euros de dépense, pour près d’une trentaine de millions d’euros gagnés, avec les ventes.

Evolution budget OM

A chaque fois que l’OM trahit des ambitions, il passe au travers

La saison suivante, l’ambition était revue la hausse, le budget (de 110 à 125 millions d’euros) aussi. Et sur le mercato, l’équipe phocéenne dépensait près de 40M€ dont une douzaine pour le seul Florian Thauvin en provenance du Lille OSC. Las, comme à chaque fois qu’il trahit des ambitions en début d’exercice, le club n’a terminé son championnat, qu’à la sixième place.

Un exercice 2015-2016 sur la même dynamique que les précédents

Scénario finalement assez identique en cet exercice 2015-2016. Parti confiant, avec Marcelo Bielsa sur son banc et un recrutement ambitieux (dont les arrivées de Lassana Diarra et d’Abou Diaby), le club phocéen espérait le meilleur. Son budget, le quatrième après le Paris Saint-Germain (490M€), l’AS Monaco (250M€) et l’Olympique Lyonnais (170M€) qu’il affronte ce dimanche soir, l’autorisait à le croire. Mais après les six premiers mois, c’est du pire qu’il est le plus proche.

Avoir un gros budget ne garantie pas tout. Et vice-versa

La faute à plein de facteurs, sportifs pour la plupart, comme le départ précipité de Marcelo Bielsa au soir de la première journée ou le retour sans cesse différé d’Abou Diaby sur le terrain. Le fait est qu’avant de se rendre à Lyon, ce soir, l’Olympique de Marseille est loin des ambitions affichées au regard du budget présenté. Pourtant, certains font des miracles avec peu de moyens, preuve que tout n’est pas seulement conditionné par l’argent. Prenez l’OGC Nice qui caracole sur la deuxième marche du podium de Ligue 1 avec un budget de 42 millions d’euros. Ou mieux, le SCO d’Angers, 18e budget de Ligue 1 (24M€) mais épatant cinquième du championnat, après 22 journées.

A ne surtout pas rater…

Les budgets de Ligue 1 en 2015-2016

Sur le même thème

Bienvenue chez Neymar


FC Barcelone-La maison de Neymar en catalogne par Sportune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.