PSG bientôt sponsorisé par une société dirigée par un Platini ?

Posté le 26 octobre 2012 par

x0

Le PSG a beaucoup dépensé ces dernières années. Aujourd’hui, il est temps d’augmenter les revenus associés à tous ces investissements. Et dans cet objectif, la hausse des recettes de sponsoring est, bien sûr, un des points importants. Le contrat d’équipementier fait partie de ces deals que Paris doit renégocier pour les années futures. Actuellement, le club est sous contrat avec Nike. Mais Paris pourrait à terme se tourner vers Burrda Sport, si la société américaine ne met pas assez au pot. Le Parisien rappelle un détail intéressant, ce vendredi.

Parc des Princes - @Iconsport

Parc des Princes du PSG – @Iconsport

Burrda Sport, dirigé par Laurent Platini et concurrent de Nike pour le futur contrat d’équipementier du PSG

Burrda Sport est un société propriété de QSI, propriétaire également du PSG, mais Burrda Sport est aussi une société dirigée par Laurent Platini, le fils de l’actuel président de l’UEFA, celui-là même qui est à l’origine du fameux fair-play financier que mettra bientôt en place l’instance européenne. Laurent Platini était également responsable juridique du club parisien il y a quelques années. Bref, le monde du football – business est vraiment petit…

Un deal d’équipementier de toute façon à renégocier

Un oeil sur les chiffres pour comprendre les enjeux. Actuellement, Nike verse 6,3M€ par an au PSG en tant qu’équipementier officiel. Autant dire qu’on est loin des chiffres qui circulent chez les grandes écuries européennes. Les plus gros deals d’équipementier au monde, comme nous vous les détaillions il y a quelques jours, sont ceux du Real Madrid avec adidas pour 38M€ et du FC Barcelone avec Nike pour 33M€. Au total, 4 clubs dépassent aujourd’hui cette barre des 30M€ et 6 franchissent les 20M€. 9 des 10 plus gros contrats du monde sont aujourd’hui négociés par Nike ou adidas.

Jusqu’où Nike peut-il aller avec le PSG ?

Le PSG peut donc espérer au moins 20M€ de sponsoring maillot. Le chiffre ne paraît pas aberrant pour Nike, vu ses autres contrats avec les grands d’Europe. Il semblerait aussi étonnant que la marque à la virgule se prive d’une vitrine comme Paris, le club qui fait le buzz aujourd’hui sur tout le Continent. Pour le PSG, Nike est aussi l’assurance d’une commercialisation optimale de ses produits à l’étrange grâce à un réseau de distribution mondial bien établi pour la marque.

Quand Laurent Platini peut aider le PSG à respecter le fair-play financier imaginé par son papa…

Un atout dont ne dispose pas (encore) Burrda Sport et son directeur général Laurent Platini. Pour que Burrda Sport empoche un contrat avec le PSG, il faudrait donc sortir un très gros chèque surlequel ne pourrait (ou ne voudrait) s’aligner Nike, surement supérieur à 30M€. Le deal ferait du bien à Paris dans sa bataille pour le fair-play financier. Il serait tout de même cocasse d’imaginer Platini fils aider le PSG à respecter le système établi par son papa…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.