PSG – FC Barcelone: Ce conflit d’intérêt qui pèse sur la rencontre

Posté le 17 mars 2013 par

x4

David Beckham au PSG – @Icon Sport

A force d’investir partout, chez tous les grands européens, il fallait bien que tôt ou tard, le scénario se présente. Et voilà qu’après que le tirage eut désigné, vendredi, le FC Barcelone comme adversaire du PSG en quart de finale de la Ligue des champions, le site Novopresse.info a relevé une anomalie, dans cette opposition, sous forme de conflit d’intérêt. Car le PSG, depuis 2011, est sous la gouvernance du Qatar et plus exactement de QSI (Qatar Sport Investments) une entité dirigée par Tamin Bin-Hamad Al Thanin.

PSG – FC Barcelone : l’ombre du Qatar plane sur la rencontre

Or, comme le note Novopresse.info Tamin Bin-Hamad Al Thanin est le fils de Mozah bint Nasser al-Missned qui veille aux intérêts de la Qatar Fondation ; Qatar Fondation qui est à l’heure actuelle le sponsor majeur du… FC Barcelone. Et les textes de l’Union européenne interdisent formellement : « Toute participation majoritaire d’un même actionnaire dans deux clubs disputant la même compétition ».

Sans oublier Malaga…

Certe, le Qatar n’est propriétaire que du seul PSG mais il est vrai que le pays sera très largement concerné par ce quart de finale lui qui finance tout (au PSG) ou partie (160 millions d’euros versés jusqu’en 2016 au FC Barcelone) les deux formations. Et sachant encore, pour conclure, que Malaga, autre club qualifié en quart de finale de la Ligue des champions, est dirigé par le cheikh Abdullah bin Nasser Al Thani. Un cousin du propriétaire du Paris Saint-Germain…

4 réflexions au sujet de « PSG – FC Barcelone: Ce conflit d’intérêt qui pèse sur la rencontre »

    1. Frenzall Auteur de l’article

      Ce n’est pas la ligne éditoriale – que nous ne partageons par ailleurs pas – qui nous intéresse mais l’info donnée qui peut poser le débat

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.