Real Madrid, FC Barcelone…: Entre la Liga et les radios, c’est la guerre

Posté le 29 août 2011 par

x0

Le Camp Nou pour FC Barcelone-Real Madrid

Le camp Nou du FC Barcelone

Avec ses clubs phares que sont notamment le Real Madrid et le FC Barcelone, le championnat d’Espagne de football ne génère pas que de grosses audiences à la télévision. Comme en France avec la Ligue 1, La Liga booste aussi les statistiques des radios. Les dirigeants du football ibérique l’ont compris, si bien qu’ils demandent aujourd’hui des droits de retransmission sur les ondes, à l’image des droits TV que nous connaissons déjà.

La Liga exige 2 à 3M€ aux radios pour la retransmission des matches de championnat

Certes, on est encore loin des sommes générées par le petit écran et qui permettent aux clubs espagnols de se partager chaque année 612M€ de gains (découvrez en détail les droits TV gagnés en 2010-2011 par les clubs de Liga, mais aussi Ligue 1 et Premier League). Pour chaque radio, le tarif exigé par les instances du foot varie entre 2 et 3M€, selon que l’intéressé réalise une simple retransmission, ou qu’il produise également des interviews exclusives. Mais c’est déjà trop pour la COPE et ses concurrents. Ce week-end, ils ont donc protesté en réalisant une sorte de mini-grève des radios. Une protestation, qui s’est traduit par un silence radio d’une minute, à 20 heures, au moment du coup d’envoi de Saragosse-Real Madrid.

Quand la radio commente le Real Madrid… devant la télé !

Ensuite, la retransmission a donc repris. Mais puisque les radios n’ont pas payé ces fameux droits de retransmission, leurs journalistes se sont vus refuser l’accès au stade. « Après avoir constaté que les journalistes ne possédaient pas l’autorisation exigée par la Ligue, les employés des différents clubs leur ont refusé l’accès au stade », détaille le directeur de la COPE à l’AFP. Les radios ont alors fait de leur mieux pour couvrir au mieux les matches, en utilisant leur téléphone dans les tribunes ou en regardant le match… à la télévision !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.