Salaire des entraîneurs de foot 2009 : Pourquoi Scolari est riche et Guardiola beaucoup moins ? On cherche encore la réponse…

Posté le 23 novembre 2009 par

x0

Luiz Felipe Scolari est l’entraîneur de football le mieux payé au monde en 2009, selon une étude réalisée par le site Internet portugais Futebol Finance. Le technicien brésilien touche la coquette somme de 16,6 millions d’euros par an grâce à un contrat pharaonique signé cette année et pour 18 mois avec une formation totalement inconnue de la scène du ballon rond, le club ouzbek de Bunyodkor. Là-bas, dans son paradis économique (à défaut de paradis footballistique), Scolari a rejoint une vieille connaissance : l’ancienne star sud-américaine du FC Barcelone et du Milan AC, Rivaldo. Au moins, il retrouve là-bas quelqu’un qui sait jouer au football, même si le milieu de terrain s’est depuis longtemps éloigné du niveau qui était le sien lors de ses folles années italiennes…

Des entraîneurs plus chers que les joueurs…

Bref. L’affaire du lucratif exil de Scolari mis à part, c’est en fait tous les techniciens du football qui voient aujourd’hui leurs émoluments grimper en flèche. José Mourinho, n°2 du classement de Futebol Finance, avec 11,3 millions d’euros de salaire annuel, constitue aujourd’hui le salarié le mieux payé de l‘Inter Milan et de toute la Serie A, joueurs compris. La superstar des coaches. Plus fort que les joueurs ! Et le premier Français de la hiérarchie au fait ? Arsène Wenger, bien sûr. Le coach d’Arsenal se hisse à la 10e place grâce à ses 4,8 millions d’euros de revenus sur l’année.

A première vue, on pourrait penser que tous ces salaires sont logiques. Si on part du principe qu’un entraîneur de haut niveau doit gérer un effectif composé de millionaires en short, pourquoi ne seraient-ils pas, de leur côté aussi, des millionnaires ? (mais en costume ou en jogging, c’est selon…) Dans l’analyse, on pourrait aussi imaginer que les entraîneurs, plus que les joueurs, soient rémunérés selon leurs résultats en compétition, tant ces techniciens sont constamment jugés sur les trophées qu’ils remportent. Sauf que là, comme très souvent chez les artistes du ballon rond, le football a ses raisons que la raison ignore… Josep Guardiola, le coach du FC Barcelone, n’accumule en effet « que » 1,5 million d’euro par an, malgré les victoires de son équipe en Liga, en Coupe du Roi et en Ligue des champions la saison passée. Allez donc trouver une logique dans tout ça…

François Palissarde

Le Top 10 des entraîneurs les mieux payés au monde en 2009

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.