Samuel Eto’o soupçonné d’avoir fraudé 3,5M€

Posté le 28 juin 2012 par

x0

Samuel Eto'o domine les salaires du football 2011-2012 - @Iconsport

Samuel Eto'o | @IconSport

Même lorsqu’on est riche, on tente de frauder. C’est en tout cas ce que pense le « Service Spécial de Délits Economiques et Fiscaux » de la capitale catalane, qui reproche à Samuel Eto’o de ne pas avoir déclaré certains revenus lors de son séjour au FC Barcelone. C’est l’EFE (l’AFP espagnole) relayée par Marca, qui a pu avoir accès à l’information. Concrètement, l’organisme a déposé plainte contre Eto’o, l’incriminant d’avoir fraudé presque 3,5M€, somme qui correspond à ce que le joueur a obtenu en droits d’image de Barcelone et de Puma de 2006 à 2009.

Eto’o est accusé de 3,5M€ de fraude au niveau de ses droits d’image

Samuel Eto’o aurait simulé la cession de ses droits d’image à deux sociétés, l’une hongroise l’autre espagnole, afin de réduire frauduleusement les montants dans ses déclarations au fisc. Toutefois, l’ancien barcelonais accuse lui José Maria Messales, administrateur de cette fameuse entreprise espagnole et ancien avocat du joueur, d’avoir abusé de sa confiance en effectuant ces manipulations à son insu.

Si la plainte va jusqu’au bout…

Toutefois, que le vrai coupable soit Eto’o ou ce fameux admnistrateur, l’organisme a pour intention de mener sa plainte jusqu’au bout réclamant le « paiement complet des sommes fraudées ». Si ce cas se poursuit jusqu’au tribunal, Eto’o serait damnable de quatre délits, un pour chaque années de fraude. L’EFE rappelle enfin que selon la loi espagnole, un tel délit est punissable d’une à cinq années de prison…

Ecrit par @Marcelo6Martins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.