Samuel Eto’o comme une brosse à dent : ça ne se prête pas !

Posté le 13 octobre 2011 par

x0

Samuel Eto'o domine les salaires du football 2011-2012 - @Iconsport

Samuel Eto'o - @Iconsport

Suleyman Kerimov,riche propriétaire du club de foot l’Anzhi Makhachkala appréciera (ou pas) la démarche de son buteur camérounais Samuel Eto’o. D’après la Gazetta dello Sport, ce dernier aurait en effet spontanément proposé ses services à l’Inter Milan, son ancienne équipe. Pourquoi ? Parce que le championnat russe fera relâche dès le 6 novembre prochain pour ne reprendre que le 3 mars. Eto’o voudrait combler la période de creux en revenant dans son ancienne écurie…

Samuel Eto’o se serait proposé à l’Inter Milan

Sur le fond, la démarche du joueur est louable puisqu’elle découle de son envie de jouer (et d’aider son ancien club, 17e en Serie A) plutôt que d’avoir à rester au repos forcé. Seulement est-il bon de rappeler que pour s’offrir les services de l’international camerounais, Suleyman Kerimov a claqué cet été, pas loin de 90 millions d’euros dont 27 pour le prix de l’indemnité de transfert et plus de 60 millions d’euros, le salaire sur trois ans versé à Eto’o.

Le joueur le plus cher de la planète comme une brosse à dent : c’est perso et ça ne se prête pas

Prêter Eto’o au 1er janvier à l’Inter ce serait, pour le propriétaire de l’Anzhi, comme de confier une valise pleine de billets sans aucune certitude de retrouver l’intégralité de la somme. Surtout en cette période où les blessures sur des terrains souvent gelés sont plus nombreuses. Ou, dit autrement, maintenant qu’il a fait de l’international camerounais le joueur de football le mieux payé de toute la planète (et de loin) Suleyman Kerimov ne peut plus se séparer d’Eto’o. Comme sa propre brosse à dent,il ne se prête pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.