Samuel Eto’o « las d’être le bouc émissaire » et la cible des médias

Posté le 21 avril 2012 par

x1

Samuel Eto'o @Icon Sport

Le football camerounais se déchire en son sein et dans cette bataille que se livrent les dirigeants de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) et leurs opposants réunis en un groupe appelé « Comité citoyen pour le redressement du football camerounais », a été associé par certains médias d’Afrique, le nom de l’attaquant de l’Anzhi Makhachkala, Samuel Eto’o parmi les détracteurs de la Fecafoot.

Samuel Eto’o outré d’être associé à la fronde du foot camerounais

Or, Samuel Eto’o s’en défend avec force, ce samedi, via un communiqué publié sur son site officiel. L’international camerounais se dit « extrêmement outré par les articles parus sur les sites de Footafrica365, Camfoot et de la Nouvelle Expression ce jour, qui ont fait un lien entre les démêlés judiciaires de certains dirigeants de la Fecafoot et ma personne. »

« Las d’être le bouc émissaire de tous les maux qui peuvent toucher le football Camerounais »

Il affirme aussi être une cible privilégié des médias du fait de sa notoriété internationale. « Je m’insurge énergiquement contre toutes tentatives de m’impliquer dans des affaires qui me sont étrangères ; las d’être le bouc émissaire de tous les maux qui peuvent toucher le football Camerounais et/ou ses dirigeants. » En conséquence de quoi, Samuel Eto’o et son entourage se réservent le droit de répondre devant la justice au besoin : « Au cas où l’on persisterait à me persécuter, je me trouverai dans la triste obligation de protéger mon image et mon honneur par tous les moyens et voies de droit » conclut le communiqué.

Le football camerounais se déchire

Cela fait plusieurs semaines que le football divise au Cameroun mais cela ne ferait que quelques jours que se serait créé le « Comité citoyen pour le redressement du football camerounais » qui serait mené par d’anciennes gloires camerounaises dont Roger Milla. Du côté des médias incriminés par Samuel Eto’o, l’on affirme que l’ex-buteur du FC Barcelone et de l’Inter Milan pourrait être mêlé à ce groupe ; le site Footafrica365 supposant même qu’il serait l’un sinon le principal soutient financier de la fronde.

Les voitures de Samuel Eto'o: Ferrari 599 Mansory Stallone

Une réflexion au sujet de « Samuel Eto’o « las d’être le bouc émissaire » et la cible des médias »

  1. sana amadou

    Mn papa eto o tu es un legende ya pa lhom j s8 fier d tw d avw fair la fiete d l afrik tu un chef g s8 fou d tw papa cntinu ke dieu te benis dan ta course et le courage tchao tchao tchao

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.