Transfert foot: La Premier League dépense, la Liga dégraisse

Posté le 19 août 2013 par

x0

Mario Götze, l'un des transferts de l'été en Bundesliga

Mario Götze, l’un des transferts de l’été en Bundesliga

Maintenant que les championnats ont repris, le marché des transferts dans le football touche naturellement à sa fin. Officiellement, le mercato d’été s’achèvera en France, le 2 septembre prochain. Pour la plupart des équipes il est toutefois bien avancé voire quasiment bouclé. Mis à part Gareth Bale indécis à Tottenham et qui peut encore devenir le transfert de l’été 2013, les choses semblent vouées à ne plus vraiment bouger, à tout le moins en ce qui concerne les joueurs les plus chers.

Un quart des dépenses de la Premier League ont été faites par Manchester City

De certain, l’on sait que la Premier League aura été la plus dépensière en ce mercato d’été 2013. Les clubs anglais ont dépensé ensemble 460,855 millions d’euros dont le quart pour le seul Manchester City (111M€) du riche Sheikh Mansour ben Zayed Al Nahyan. Fernandinho passé du Chakhtar Donetsk à Manchester City pour 40 millions d’euros et Soldado de Valence à Tottenham pour 30 millions d’euros sont les deux plus gros transferts de l’été du championnat anglais. C’est moins que les 64,5 et 60 millions d’euros lâchés par le PSG et l’AS Monaco pour s’offrir respectivement Edison Cavani et Radamel Falcao. Et pourtant la Ligue 1 a bien moins dépensé dans l’ensemble.

PSG, ASM et OM = 85,97% de la dépense totale en Ligue 1

Le total du championnat de France s’élève à 324,55 millions d’euros mais 79,22% de la note incombe au PSG et l’ASM. Ajoutée à cela la plus modeste (22,7M€) dépense totale de l’OM en transfert et le ratio grimpe aussitôt à 85,97%. Et pendant ce temps, l’OL, autre outsider du championnat dégraisse pour soulager sa trésorerie. Le mercato des Gones est bénéficiaire de 20,5 millions d’euros principalement grâce au vente de Lovren pour 10M€ à Southampton et Lisandro Lopez vendu 7,2M€ à Al-Gharafa.

La Liga à contre-courant

Comme l’Olympique Lyonnais, l’Espagne presque tout entière, semble s’être mise au régime sec. Seul les incontournables FC Barcelone et Real Madrid ont dépensé à tour de bras : 70 millions d’euros le premier dont 57M€ pour Neymar et 72,5 millions d’euros pour le club merengue. Et encore, le Real a-t-il cédé, Callejon, Albiol et Higuain au Napoli pour un prix de 58,5 millions d’euros le trio. Exceptés les deux géants, donc, la majorité des clubs espagnols ont tiré bénéfice de ce marché des transferts 2013-2014. L’Atletico Madrid grâce à la vente de Falcao à Monaco, Valence avec le départ de Soldado ou le FC Seville qui s’est séparé de Negredo et de Navas partis à Manchester City pour 45 millions d’euros, illustrent cette nécessité pour la plupart des clubs espagnols de renflouer les caisses quitte à se séparer de leurs meilleurs éléments.

L’Espagne fait du « bénéf »

Tant et si bien que les ventes s’élèvent à 406,770 millions d’euros en Liga et sont plus importantes que les achats (262,650M€). Ce qui fait du championnat espagnol l’un des rares en Europe (avec les championnats élites portugais, néerlandais et belges) à présenter une balance des transferts excédentaire à 144,12 millions d’euros.

Voir le tableau résumé complet des transferts par championnats en page 2

Pages: 1 2Suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.