Un salaire modeste pour Rabah Madjer avec les Fennecs d’Algérie

Posté le 31 octobre 2017 par

x0

Rabah Madjer (à gauche) est de retour aux affaires courantes de la sélection algérienne. – @Twitter

Faire du neuf avec de l’ancien, la technique est éculée dans le football, elle ne donne pas toujours de très bons résultats. Ce sont certaines des critiques qui accompagnent la nomination de Rabah Madjer à la tête de la sélection algérienne de football, c’est en effet sa troisième expérience au même poste. Sûr de pouvoir remplir les objectifs de son prédécesseur Lucas Alcaraz, celui qui a donné son nom à un geste technique s’est engagé, au moins jusqu’à la prochaine CAN 2019, avec possible reconduction automatique de son contrat.

Le salaire de Rabah Madjer avec l’Algérie est moins élevé que celui d’Alcaraz avant lui

Dans tous les cas, Rabah Madjer coûtera moins cher à sa fédération que le technicien espagnol avant lui. Donné par le magazine France Football, son salaire avoisine les 25.000 euros mensuels. C’est « peu » à l’échelle de la sélection algérienne. « Je n’ai rien à cacher, mais je ne révélerai pas mon salaire. Je touche moins qu’Alcaraz », a répondu Madjer en conférence de presse. Ça l’arrange car le contrat précédemment signé à 60.000€ par Lucas Alcaraz avait nourrit le débat. Le coach espagnol a échoué à qualifier les Fennecs, à la prochaine Coupe du monde 2018, en Russie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.