Une nuit pour mettre le sport féminin à l’honneur…

Posté le 28 novembre 2012

x0

Le 4 décembre prochain, à la salle des fêtes de la Mairie du 18e arrondissement de Paris, se déroulera la 3e nuit du sport féminin. Jacques Cortie nous en dévoile les coulisses…

Le livre de L’année du Sport féminin 2012 avec Laura Flessel-Colovic en couverture

Au départ, tout est question de prétexte. En l’espèce un livre, « L’année du sport féminin » dont il fallait faire la promotion. La déclinaison est logique, une nuit (plus précisément une soirée), pour faire le bilan d’une saison et mettre, par la même occasion, en avant, le sport féminin. Et voilà comment, en décembre 2010 est née la première Nuit du Sport Féminin, qui est, par ailleurs, une marque déposée.

Une nuit du sport féminin pour promouvoir « L’année du sport féminin »

Depuis le rendez-vous a fait son chemin. Ce mardi 4 décembre sera la, troisième édition, dans un environnement nouveau, à la salle des fêtes de la Mairie du 18e arrondissement de Paris. D’une année sur l’autre, le format n’a pas changé : « la soirée est très rythmée » explique Jacques Cortie qui est, avec Yaneth Pinilla, la tête pensante de la soirée. « Le but est de donner la parole aux sportives ou à des personnes issues de l’environnement sportif en leur proposant deux trois thématiques différentes« . Qui sont aussi diverses et variées que la recherche de sponsors, le sport et la maternité, le temps hebdomadaire passé aux entraînements…

Sportives et anonymes se côtoient le temps d’une soirée dédiée au sport féminin

Pour en parler, des sportives anonymes, des responsables de clubs ou de fédérations, des personnages politiques, des médias, des blogeurs et la cerise sur le gâteau la présence de l’ambassadrice de l’édition 2012 de « L’année du sport féminin », Laura Flessel-Colovic. Le tout est fait dans une ambiance de découverte et de convivialité. Quitte à imposer des règles très strictes sur les discussions : « Le but de la soirée est de donner la parole aux sportives. En aucune manière on ne prétend résoudre les problèmes du sport féminin » prévient Jacques Cortie. Lui voit plutôt le rendez-vous comme un espace de « speed dating » qui permet de faire le trait d’union entre les sportives, les décideurs, les fédérations et le grand-public.

Une dernière sous ce format, le 4 décembre prochain

Un melting pot qui se dégustera une dernière fois sous ce format (à partir de 19h00 et jusqu’à 21h30 pour les derniers échanges), le 4 décembre prochain. Car forte de son succès, La Nuit du Sport Féminin deviendra dès l’an prochain ce qu’elle prétend être vraiment : une nuit, entière et complète dédiée au sport et aux femmes. Avec un zeste de culture chère à l’organisation car le corps sain n’est rien sans esprit sain !

Renseignements et inscriptions sur le site Sportiva-Info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>