XV de France: La Fédé s’est assurée contre les primes !

Posté le 20 octobre 2011 par

x0

Thierry Dusautoir, membre du XV de France de rugby à la coupe du monde 2011 - @Iconsport

Le XV de France de Thierry Dusautoir a explosé les audiences fface au Blacks, à la coupe du monde 2011 - @Iconsport

Un XV de France champion du monde, cela aurait pu être la crainte du trésorier de la fédération… La FFR va en effet devoir reverser un total de 5,4 millions d’euros aux joueurs (180 0000 euros par tête) s’ils soulèvent la coupe Webb-Ellis dimanche, en Nouvelle-Zélande, au nez et à la barbe des All Blacks. De quoi donner, à première vue, quelques sueurs froides au service comptable. Pourtant non, les économistes de la Fédé peuvent dormir sur leurs deux oreilles et supporter à fond l’équipe de France ces prochains jours. La FFR ne se mettra pas dans le rouge en cas de victoire. Pourquoi ? Simplement parce que celle-ci a souscrit une assurance auprès d’une compagnie londonienne si titre mondial il y a pour supporter les primes des Bleus.

Une assurance sur le XV de France en cas de titre de champion du monde

C’est donc cette société qui financera les 1,2 millions d’euros de différence entre les primes de finaliste (4,2 millions d’euros au total, soit 140 000 euros par tête) et celles de champion du monde. Une bonne nouvelle surtout quand on sait le prix qu’a payé la FFR pour cette assurance. Selon L’Equipe de ce jeudi, le montant s’élèverait en fait à 100 000 euros. Plutôt pas cher quand on sait combien peut économiser la fédération sur ce coup. En fait, pour calculer le montant du contrat, les sociétés d’assurance se fient aux cotes des bookmakers. Aucun n’avait sérieusement parié sur une place de finaliste pour l’équipe de France dans ce Mondial et encore moins sur un titre mondial.

Les assurances faisaient confiance aux bookmakers contre le XV de France

Il faut dire que depuis le match de poule perdu contre les Tonga, le XV de France a pris pour habitude de déjouer tous les pronostics et de faire gagner la cote la plus haute. Les books voyaient les Bleus vainqueurs contre les Tongiens. Ils se sont fait sérieusement refroidir. Peut-être un peu fâchés, ces derniers se sont vengés dans offrant des cotes en faveur des Anglais et des Gallois en quarts et en demi-finales. Encore une fois, c’était raté. Pour la finale, les bookmakers imaginent une large victoire des All Blacks. Les Bleus n’ont plus qu’à leur donner tort, une nouvelle fois…

Découvrez toutes les primes de la Coupe du monde de rugby 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.