Archives de l’auteur : Thomas

Le PSG recule au palmarès des clubs qui génèrent le plus de revenus

Le PSG augmente ses revenus, saison après saison. Mais ses concurrent aussi. Et même plus vite ! – @Facebook

Pour la première fois depuis la saison 2011-2012, le Paris SG a perdu deux places, au classement « Football money league », produit chaque année, par le cabinet d’audit, Deloitte. Les revenus générés par le club de la capitale, en 2015-2016 ont pourtant augmenté de 8% sur la saison précédente, comme le note le puissant cabinet anglais, mais cette hausse est inférieure à la concurrence. Dont Manchester United qui reprend la première place, au dernier classement publié.


Comment Arsenal recycle les vieux maillots des… par Sportune

Le PSG génère toujours plus de revenus, mais les autres aussi

Dans le détail du rapport, le PSG a généré 520,9 millions d’euros, en 2016 contre 480,8 millions d’euros, l’étude précédente. Cela hisse le club champion de France, à la sixième place des clubs de football générant le plus de revenus sur la planète. C’est le secteur dit « commercial » (sponsoring, partenariats financiers…) qui pèse le plus sur les gains, à 58% et 305,3 millions d’euros, devant les droits audiovisuels qui rapportent 123,1M€ (24%) et les recettes à la billetterie, à 92,5 millions d’euros, soit 18%.

Paris a reculé à la 5e place des clubs de foot qui génère le plus de revenus

Au palmarès Deloitte publié ce jeudi, le PSG est désormais cinquième, devancé par Manchester United, le FC Barcelone, le Real Madrid, le Bayern Munich et Manchester City. Il est le seul français dans le Top 20 des équipes ayant généré le plus de revenus sur la saison. Le Top 10 est à découvrir ci-dessous…

Les 10 clubs qui ont généré le plus de revenus en 2016

1. Manchester United (Premier League) – 689M€ (+2 place)
2. FC Barcelone (Liga) – 620,2M€ (=)
3. Real Madrid (Liga) – 620,1M€ (-2)
4. Bayern Munich (Bundesliga) – 591 (+1)
5. Manchester City (Premier League) – 524,9M€ (+1)
6. PSG (Ligue 1) – 520,9M€ (-2)
7. Arsenal (Premier League) = 468,5M€ (=)
8. Chelsea (Premier League) – 447,4M€ (=)
9. Liverpool (Premier League) – 403,8M€ (=)
10. Juventus (Serie A) – 341,1M€ (=)

CAN 2017 – Le très bling-bling brassard du capitaine Aubameyang

Sur les pelouses de la CAN 2017, le capitaine du Gabon porte un brassard unique en son genre. – @Facebook

C’est dans le détail que se cultive la différence et s’entretient l’image de footballeur excentrique. Pierre-Emerick Aubameyang, capitaine du Gabon à la CAN 2017 assume parfaitement ce statut et le revendique même. En témoigne sa dernière coquetterie, sur les pelouses de la Coupe d’Afrique des Nations 2017, l’attaquant du Borussia Dortmund porte un brassard de capitaine, unique en son genre.


L'incroyable voiture en or de Pierre-Eymerick… par Sportune

A la CAN 2017, Aubameyang porte un brassard en cristaux de Swarovski

Parce qu’il est incrusté de milliers de cristaux de Swarovski, pour un effet final qui brille énormément. C’est à la société française Orravan Design que l’on doit sa production. Pierre-Emerick Aubameyang est un fidèle, depuis ses années stéphanoises, des produits customisés par le spécialiste du genre. Souvent des chaussures ou des fringues mais plus rarement des brassards. Mais puisque la Confédération africaine de football (CAF) l’autorise sur les pelouses de sa CAN, PEA ne s’en est pas privé.

Real Madrid – Voilà ce que seront les trois futurs maillots 2017-2018 du club

Les trois futurs maillots 2017-2018 du Real Madrid n’ont plus beaucoup de secrets. – @DR

Cette fois, ce sont les équipes web de la très populaire radio espagnole Cadena Cope qui s’y sont essayées. Et voilà le résultat pour les trois futurs maillots du Real Madrid (domicile, extérieur et third) en 2017-2018 produits, visuellement, sur la base des renseignements déjà connus à leur sujet. Rien d’officiel donc, à retenir de cette image, mais une idée bien précise, de la prochaine collection du club.

Le Real Madrid jouera en maillot blanc, noir ou vert turquoise, en 2017-2018

Trois maillots qui seront le mélange de la tradition à domicile, de la sobriété à l’extérieur et du modernisme, en modèle third. A domicile, les Merengue évolueront avec une tenue à dominante de blanc et des imprimés en vert – turquoise, pour marquer l’équipementier, le logo du club, le sponsor, ou le nom et le numéro des joueurs dans le dos. Ce vert, il se retrouve par petites touches sur le modèle extérieur, de couleur noire et des flocages blancs.


La maison de Cristiano Ronaldo au Portugal par Sportune

Officialisation prévue au mois de juillet 2017 prochain

Ce vert, enfin, sera la couleur dominante, sous effet de dégradé, du futur maillot third 2017-2018 du Real Madrid. Pour avoir la version finie et officielle d’adidas, il faudra patienter, au moins jusqu’au mois de juillet pour les premières révélations.

Ferrari, Lamborghini…. Les voitures de Dimitri Payet à West Ham

Parmi les voitures que Dimitri Payet emprunte dans son quotidien avec West Ham, il y a une Lamborghini Aventador.

A priori, sauf à ce qu’il ne signe soudainement pour Arsenal ou Tottenham, sinon il est à peu près certain que Dimitri Payet va quitter Londres et son club de West Ham, cet hiver. Et probablement rentrer en France, à l’Olympique de Marseille qui l’espère. Mais alors, qu’est-ce que l’international français va faire de toutes ses voitures de luxe ? Très certainement les emmener avec lui.

Dans le garage de Dimitri Payet, il y a une Lamborghini Aventador

Si Dimitri Payet rentre à l’OM, il ne devrait pas chercher à se séparer de sa Ferrarie 458 Spéciale

C’est bien ce qu’il a fait de sa Ferrari F458 Speciale, un joujou d’exception à près de 250.000 euros, qu’il avait déjà quand il était à l’Olympique de Marseille, ainsi que nous l’avions à l’époque repéré à Sportune (voir le clip ci-dessous, des voitures des joueurs de l’OM en 2015). A Londres, c’est un modèle que le milieu de terrain prenait régulièrement, pour se rendre aux entraînements de son futur ex-coach, Slaven Bilic.


Les voitures des joueurs de l'OM en 2015 par Sportune

Une Lamborghini jaune et une Mercedes AMG dans le garage du meneur de West Ham

Sinon, comme l’ont très récemment observé les équipes du Daily Mail en Angleterre, Dimitri Payet a aussi, un moins coûteux Mercedes AMG CLS63 S, de couleur blanche. A près de 100.000 euros quand même. Et puis, il y a sa Lamborghini Aventador, un supercar à 340.000 euros que l’ancien Nantais, Stéphanois, Lillois et Marseillais a voulu dans une couleur spéciale, quoique plus courante sur des sportives de ce standing : du jaune (voir ci-dessous) !


La Lamborghini jaune poussin de Dimitri Payet par Sportune

Sa première voiture lui a été vendue par l’Argentin Mauro Cetto

Payet a toujours eu un faible pour les (belles) automobiles. Il y a quatre ans, il racontait dans le magazine du LOSC avoir acheté sa première voiture à un ancien partenaire nantais, l’Argentin Mauro Cetto. C’était une Mercedes CLK 200 décapotable. Découvrez quelques images des bolides de Dimitri Payet, via le diaporama d’images ci-dessus.

Palmarès des clubs européens les plus rentables pour les équipementiers

Considérant le nombre de maillots vendus par le club et le montant du partenariat, l’OM est un club rentable pour son équipementier adidas.

C’est un point que la nouvelle direction de l’OM doit avoir en tête, alors que vont bientôt s’ouvrir les discussions avec l’équipementier historique adidas, pour une prolongation éventuelle du contrat, au-delà de 2018. Avec la marque aux trois bandes ou une autre, le club phocéen va nécessairement revoir à la hausse ses prétentions, car il est, selon nos observations à Sportune, l’un des clubs européens les plus rentables pour les équipementiers, sur la base des maillots vendus, puisque c’est le produit qui compte le plus. Marseille devance d’assez loin, deux de ses adversaires en Ligue 1 : le PSG et l’OL. Explications…


La Lamborghini jaune poussin de Dimitri Payet par Sportune

L’OM au pied du podium des clubs de foot les plus rentables pour les équipementiers

Pour effectuer notre classement, nous avons fait le ratio des sommes versées par les marques du sport, pour habiller les plus grands clubs d’Europe et l’estimation du volume de maillots vendus chaque saison, d’après les chiffres donnés, en octobre dernier, par l’agence PR Marketing. Il en résulte d’abord que la Turquie est un pays bon pour le business des équipementiers puisque c’est au Fenerbahçe (soutenu par adidas), puis au Galatasaray (Nike), que la ratio est le plus faible à 13,7 et 20,7. Suit ensuite le Real Madrid, un autre club d’ailleurs, qui réclame plus d’adidas, que les 40 millions d’euros actuels.

Au ratio des ventes de maillots vs le contrat d’équipementier signé, le PSG et l’OL sont plus loin dans la hiérarchie

Et après le Real, l’Olympique de Marseille. Ces cinq dernières saisons, le club phocéen a vendu 335.000 maillots produits par adidas, pour un contrat estimé à plus ou moins, selon les bonus, onze millions d’euros par an. Le ratio de l’OM est de 32,9 quand ceux du Paris Saint Germain et de l’OL sont de 45,2 et 45,6. Les Parisiens sont chez Nike, ils écoulent une moyenne de 526.000 maillots par an, pour un contrat à 24 millions d’euros. L’Olympique Lyonnais est partenaire d’adidas, pour 8 millions d’euros. Les Gones vendent 177.000 tuniques, en moyenne par saisons.

Le Milan AC coûte cher à adidas compte tenu de la masse de maillots vendus par saison

D’après notre étude, enfin, le Milan AC, avec un deal à 33 millions d’euros par saison conclu avec adidas, pour 200.000 maillots vendus, présente le pire ratio d’Europe, à 165. Le palmarès des clubs européens les plus rentables pour les équipementiers est résumé, dans le tableau intégral, en page suivante.

Palmarès des clubs de foot européens les plus rentables pour les équipementiers

Club équipementier deal maillots vendus ratio
1. Fenerbahçe adidas 5.000.000€ 365.000 13,7
2. Galatasaray Nike 8.00.000€ 386.000 20,7
3. Real Madrid adidas 40.000.000€ 1.650.000 24,2

Le palmarès des clubs européens les plus rentables pour les équipementiers est en page suivante

Pages: 1 2