Archives de l’auteur : joachim

PSG, Real Transfert – Ça coûterait combien de faire signer Thibaut Courtois (Chelsea) ?

Thibaut Courtois est très sollicité, de son propre club, sinon du Real, du PSG ou d’autres. – @Twitter

Quel avenir pour Thibaut Courtois ? La question se pose, surtout à Londres car Chelsea cherche à prolonger son gardien de but, quand le dernier rempart des Blues freine des deux pieds (ou des deux mains, c’est mieux pour un portier), les négociations en cours. Tel que le rapporte The Telegraph, l’international belge jouerait volontairement la montre, car il n’est qu’à un an et demi de la fin de son contrat, libre de partir au 1er juillet 2019. Dans ce cas là, Chelsea ne toucherait rien de son éventuel départ. Voilà qui crédite un peu plus l’hypothèse d’un transfert, au Paris Saint-Germain puisque le club de la capitale suit plusieurs profils au poste. Sinon plus surement au Real Madrid, où son nom revient régulièrement, dans un futur plus ou moins proche. Un transfert de Thibaut Courtois pourrait coûter combien aux clubs intéressés ? Vérifions…

Thibaut Courtois freine sa prolongation pour se donner la possibilité d’un éventuel transfert

Si la situation venait à se tendre, Chelsea n’aurait pas beaucoup d’autres choix que d’écouter les propositions. Sauf à être jusqu’au-boutiste en conservant le joueur jusqu’à l’échéance de son bail, quitte à s’assoir sur une confortable indemnité. Car, en l’état actuel des choses, la valeur marchande de Thibaut Courtois approche les 55 à 60 millions d’euros. Peut-être plus tant qu’il n’est pas dans la dernière saison de son contrat, après quoi il deviendra urgent pour le club de clarifier la suite, avec son joueur que Chelsea a depuis 2011 en son sein ; prolongé le 11 septembre 2014, pour cinq saisons supplémentaires.

A Chelsea, au Real ou au Paris SG, le gardien belge est certain d’être augmenté

L’indemnité et les conditions du transfert réglées avec les Blues, se poserait ensuite la question du salaire. En l’état, Thibaut Courtois avoisine les 7 millions d’euros bruts la saison, sans les bonus négociés par ailleurs. Dans tous les cas, le portier international belge sera gagnant de la situation. qu’il prolonge à Chelsea ou qu’il parte ailleurs, il a l’assurance de se rapprocher financièrement des gardiens de but les mieux payés du moment : David de Gea à Manchester United (11,6M€/saison) et Manuel Neuer au Bayern Munich (14M€/saison).

ASSE – Quand Julien Cazarre visite le musée des Verts (ça chambre forcément)…

Julien Cazarre est passé au musée de l’AS Saint-Etienne. Et il a fait du Cazarre… – @Canal+

Roland Romeyer est quand même sympa avec le trublion du PAF, Julien Cazarre. Le président du directoire de l’AS Saint-Etienne l’a reçu, le temps d’une visite passée au musée des Verts, puisque le club stéphanois est des rares en France qui en ont un. Il est sympa Roland Romeyer, car Cazarre, fidèle à lui même et la posture qu’il tient sur Canal + ne l’a pas ménagé, ni lui, ni l’ASSE.

Julien Cazarre s’invite au musée de l’AS Saint-Etienne et balance tous azimuts

Romeyer d’abord que Julien Cazarre appelle « Colonel », référence à des traits physiques commun, à l’ex-dictateur libyen Mouammar Kadhafi. Roland Romeyer disait au JDD en 2015 ne pas apprécier la comparaison, ça peut se comprendre. Le fait est qu’à Julien Cazarre qu’il reçoit avec de grosses lunettes noires sur les yeux, il acquiesce avec un large sourire.

Du président au club en lui même, le trublion de Canal + ne ménage rien ni personne

Sur le musée sinon et le contenu de l’expérience pour le visiteur, là encore, l’agitateur de Canal + trouve plus d’un thème propice à la dérision. Comme dans l’espace réservé aux derby contre l’OL ; Cazarre y pénètre au moment d’un but des Gones projeté sur les écrans. Le timing prête forcément à moqueries de sa part. « On va essayer de rester au moins jusqu’à un but de Saint-Etienne », s’amuse-t-il avant de renchérir : « Pas trop longtemps, je n’ai qu’une demi-heure ! »

Roland Romeyer accepte avec bonhomie les réflexion piquantes du trublion du PAF

Sur le maillot ensuite, d’un joueur anciennement au club, posé sur un buste bien visible. On le devine qu’il doit être sacrément emblématique. Ou pas. Car sur la tenue est floqué Steed Malbranque, le Belge que l’on associe plus largement à l’histoire lyonnaise qu’à celle des Verts qu’il n’a représenté… qu’une fois en match officiel. Conclusion à ce sujet de Julien Cazarre : « Quand je suis allé au musée à Santos, ils ont mis Pelé »… Tacle appuyé, mais Roland Romeyer, beau joueur toute la séquence, encaisse avec dérision.

Nolan Roux, les poteaux carrés récupérés de Glasgow ou le palmarès du club versus celui du Stade Rennais sont autant d’autres sujets qu’exploite le comédien. C’est à voir dans la séquence ci-dessus…

LOSC, OL Transfert – Ça coûterait combien de faire signer Eliaquim Mangala (Manchester City) ?

En manque de temps de jeu à City, Eliaquim Mangala pourrait partir, cet hiver. – @Twitter

Voilà un sujet intéressant que celui du défenseur de Manchester City, Eliaquim Managala, au LOSC où son nom serait ciblé, ou ailleurs à l’OL qui le suivrait également. Le fait est qu’Eliaquim Mangala, tenu au banc par son coach Pep Guardiola, pourrait aller voir ailleurs si l’herbe est plus verte, dès le prochain mercato d’hiver si l’opportunité lui est donnée de trouver du temps de jeu et de se distinguer, avant la sélection finale pour le Mondial 2018. Tous ces éléments rendent possibles un mouvement, mais à combien se négocierait un transfert d’Eliaquim Mangala ? Regardons…

Une valeur marchande en transfert qui a bien diminué depuis son départ à Manchester City

Il y a trois ans et un peu plus, au mois d’août 2014, Manchester City battait un record en indemnité de transfert versée pour un défenseur (depuis il y en a eu d’autres) : 30,5 millions d’euros payés à Porto pour s’adjuger les services de l’international français. Au début, tout allait plutôt bien, c’est avec l’arrivée de Josep Guardiola au club, que le joueur de 26 ans a perdu en influence et responsabilité. Ça a pour effet de diminuer sa valeur marchande en transfert. Désormais, elle avoisine plutôt la moitié de ce que City a réglé, soit une cote estimée à 16 millions d’euros environ. Voire moins, si le club anglais ne veut pas mégoter et permettre à son défenseur de s’épanouir ailleurs. Eliaquim Mangala est encore sous contrat jusqu’au mois de juin 2019, l’intérêt est aussi pour City de le vendre tant que la possibilité est donnée d’en retirer quelque chose, en indemnité financière.

Pour le LOSC ou l’OL ça demanderait des efforts sur le salaire à verser

Après quoi, faut-il aussi prendre en charge le salaire du joueur. A Manchester City, Eliaquim Mangala avoisine les 3,7 millions d’euros la saison, hors bonus. A l’échelle du championnat de France, c’est quelque chose dans la fourchette plutôt haute, en sachant quant même que l’on parle ici d’un joueur au CV plutôt épais, salarié d’un des meilleurs clubs du moment, dans la force de l’âge, à 26 ans et international français à huit reprises. Tout cela valant naturellement quelques efforts, si d’aventure il devait retourner en France. D’autres destinations lui sont aussi envisageables, lui qui sort d’un prêt réussi à Valence, en Espagne, la saison dernière.

ASSE – Ce qu’Oscar Garcia devrait toucher en quittant le club stéphanois

Oscar Garcia va quitter l’ASSE, mais pas sans négocier financièrement son départ. – @Facebook/ASSE

Coup de tonnerre ce mardi à l’AS Saint-Etienne. Alors que le public du foot se régalait de la prestation de l’équipe de France en Allemagne, l’information est tombée au coup de sifflet final : les Verts et leur entraîneur Oscar Garcia se séparent. La fracture était devenue grande depuis la gifle administrée par le voisin Lyon (0-5), le coach espagnol n’acceptant pas, depuis, certaines prises d’initiatives de sa direction qui empiétaient sur son travail.

Oscar Garcia souhaite quitter l’AS Sait-Etienne, les négociations financières se poursuivent

Oscar Garcia a émis son souhait d’arrêter, ses conseils cherchent depuis à trouver la formule financière adéquate à cette séparation, alors qu’il était sous contrat jusqu’au mois de juin 2019. Selon le journal L’Equipe son agent aurait réclamé 2 millions d’euros d’indemnité, sa demande aurait été retoquée. Les deux parties semblaient plutôt se diriger vers le paiement des mois restants au technicien catalan, pour terminer la saison en cours.

Le coach catalan payé jusqu’à la fin de la saison stéphanoise ?

Soit sept mois d’ici juin 2018, à 80.000 euros de son salaire brut qui représentent 600.000 euros que pourrait régler par la direction stéphanoise. Si Oscar Garcia a choisi de partir, le sort de ses adjoints ne serait pas réglé. Dans l’immédiat, les rênes de l’équipe première de l’AS Saint-Etienne devraient échoir au duo Alain Ravera – Julien Sablé.

ASSE – L’évolution de la valeur marchande de Monnet-Paquet sur le marché des transferts

Kevin Monnet-Paquet affiche une constance rare dans l’évolution marchande d’un joueur de foot. – @Facebook/ASSE

Dans sept mois, si rien ne change, Kevin Monnet-Paquet sera libre de quitter l’AS Saint-Etienne pour trouver un nouveau club. L’ailier polyvalent est en effet au bout de son bail signé, il y a quatre ans, en provenance de Lorient. Tout ce temps, de l’été 2014 à cet exercice 2017-2018, KMP est resté constant. Dans la valorisation de sa cote marchande s’entend. Observée par la plateforme spécialisée Transfermarkt, elle est présentement à 2,5 millions d’euros qu’il vaut sur le marché des transferts.

Kevin Monnet-Paquet arrive au bout de son contrat avec l’AS Saint-Etienne

Elle est la même depuis le début de l’année 2015. Et depuis plus longtemps encore, à croire que le natif de Bourgoin-Jallieu est dans ses limites, il n’a qu’en de très rares occasions dépassé ce seuil. Jamais beaucoup plus haut. Sa valeur marchande maximum, il l’a atteinte en mai 2013. Quand il rayonnait sous le maillot orange des Merlus de Lorient. Il avoisinait alors, les 3 millions d’euros. Sinon, ça fait déjà neuf ans qu’il gravite dans une moyenne entre 2 et 3 millions d’euros, quels que soient les clubs qu’il défend : le RC Lens, le FC Lorient ou l’AS Saint-Etienne.

Une valeur marchande continue, depuis le Rc Lens jusque chez les Verts

C’est rare d’observer une telle continuité et constance sur une période aussi longue de la carrière d’un joueur. D’ordinaire, la courbe est bien différente, elle grimpe jusqu’entre 25 et 28 ans, se stabilise parfois puis commence son déclin à l’approche de la trentaine. Chez Kevin Monnet-Paquet, c’est à peine si elle fléchit dans sa droiture. D’ailleurs, le seul transfert payant de sa carrière fut celui de son passage de Lens à Lorient, pour une indemnité de 3 millions d’euros. C’était il y a six ans, à l’été 2011.

L’évolution de la valeur marchande de Kevin Monnet-Paquet. – @Transfermarkt

Plus ou moins 2,5 millions d’euros, c’est ce qu’il vaut depuis 2008, jusqu’à aujourd’hui

C’est aussi, à peu de choses près, ce que l’ASSE aurait pu en tirer si elle avait choisi de s’en séparer, avant la fin de son contrat. Désormais si proche de l’échéance, il n’y a pas de raison objective pour que KMP n’aille pas au bout de son engagement, sauf à proposition reçue au prochain mercato d’hiver. Sinon, il faudra prendre une décision pour la suite. Forez or not Forez, la est maintenant la question ?….