3000 prestations culinaires quotidiennes : le Tour « des ventres » 2018

20 juillet 2018 à 16:55 par Thomas

1

Restaurer les convives du Tour de France est un énorme défi. Mais Sodexo a 27 ans d’expérience sur la Grande boucle et un champ de compétence bien plus large que le vélo. – @Sodexo

La logistique est un mot qui s’associe facilement à l’organisation du Tour de France, chère à Amaury Sport Organisation. Il s’applique aussi très largement au groupe Sodexo, le restaurateur officiel de la Grande Boucle 2018 et de toutes celles qui l’ont précédé, depuis 27 ans. Ça force l’habitude, seulement le Tour est une machine qui grossit édition après édition et qui réclame toujours plus. Dans le domaine de la restauration cela se traduit dans des proportions gigantesques, que les chiffres résument d’eux-mêmes.

Un défilé de camions quotidien sur les routes du Tour de France

Ceux de la « caravane » Sodexo, d’abord. Tous les jours doivent converger vers les villes départs, trois semi-remorques, trois camions 10 tonnes, un de 16 tonnes et deux de 3.5 tonnes, pour approvisionner le Village-Départ, le Relais-Etape et les Bus-Arrivée. Les y attendent d’autres équipes du groupe, chargées des prestations. Près de 3.000 chaque jour. Cela va du plateau repas, aux encas de la course, en passant par la restauration des 1.500 convives des Villages-Départ, jusqu’à la plus haute gastronomie, du Relais-Etape.

D’importants moyens matériels et humains sont déployés tous les jours sur les villes départ. – @Sodexo

Sodexo c’est le vélo, mais aussi un peu du succès des Bleus en Russie

Tout cela suppose des moyens humains en adéquation. Ils sont près d’une soixantaine mobilisés à chaque ville étape. Disponibles plusieurs heures avant le rush de l’ouverture, ils ne voient rien des événements sportifs sur la route, mais régalent ceux qui suivent. Pendant trois semaines et pour certains plus, sur Paris-Nice, Paris-Roubaix, La Flèche Wallonne, Liège-Bastogne-Liège, Paris-Tours ou le Dauphiné, pour d’autres courses auxquelles s’associe Sodexo, par ailleurs plus largement impliqué dans le monde sportif, avec des partenariats signés pour Roland Garros, la Coupe du monde de rugby 2023, la Ryder Cup 2018 de golf. Ou auprès de la FFF, puisque le chef Xavier Rousseau, détaché en Russie pour nourrir les bouches des champions du monde est employé par la multinationale française.





One Response to 3000 prestations culinaires quotidiennes : le Tour « des ventres » 2018

  1. Elsa M says:

    Bravo à tous ces professionnels qui diffusent le savoir-faire gastronomique français !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑