A la barbe de Nike et gratuit : comment une marque de chaussettes a séduit Neymar

10 octobre 2018 à 12:55 par Thomas

0

La marque autrichienne Tape Design a réussi à s’inviter à l’entraînement de Neymar, là où Nike occupe d’ordinaire l’espace.

En langage marketing, c’est un coup de maître. Avec un taux de réussite maximal, mais d’abord de l’audace pour gagner les faveurs de l’une des trois plus grandes vedettes du football, avec Ronaldo et Messi. Comme à peu près tous ses lundis, la semaine dernière, Neymar s’est entraîné avec le PSG. Mais ce jour-là, le Brésilien a suivi sa séance avec une nouvelle paire de chaussettes aux pieds, de la marque autrichienne Tape Design.

Lundi dernier, Neymar s’est entraîné avec une paire de chaussettes Tape Design

Ce qui passe pour détail pour la majorité des observateurs lointains du football est en réalité un vilain coup porté à Nike, l’équipementier officiel du joueur. Neymar est plus qu’un ambassadeur de la Virgule, il en est l’image à l’internationale autant qu’un Cristiano Ronaldo. Dans les faits, Nike fournit les chaussures au joueur et autant que possible ce dernier est sommé de porter par ailleurs, tout ce que la marque produit. Sans aller voir chez la concurrence.

Marco Verratti est un autre joueur estampillé Nike qui porte des chaussettes Tape Design.

Ce premier lundi d’octobre, Neymar a pourtant osé, ce que chez Tape Design ils espéraient secrètement. C’est-à-dire changer ses chaussettes habituelles pour d’autres, d’une jeune marque créée en 2015. La raison ? Surement la qualité du produit, puisqu’il n’y a derrière, aucun accord financier ni contractuel. C’est l’explication qu’avance Mendel Delhomme, le responsable France de Tape Design, au début de toute l’opération. Jusqu’à très récemment, les chaussettes du sport étaient un domaine réservé aux équipementiers généralistes. Désormais, de nouvelles marques émergent, centrées exclusivement sur cette pièce qu’elles rendent plus technique. Et plus désirable auprès des joueurs.

De Nkunku jusqu’à Neymar pour séduire le vestiaire du PSG

Mais avant que Neymar ne les portent, le chemin fut long. Entamé via Christopher Nkunku, par le truchement de son agent pour faire le relai. Plusieurs tests et mois plus tard, l’espoir parisien adoptait définitivement le modèle et depuis plus d’un an, il s’entraîne avec. C’est ainsi que les portes du PSG se sont ouvertes à la marque, avec Nkunku pour premier ambassadeur du vestiaire. Les autres ont aussi été courtisés avant d’être séduits. Dans la foulée du titre mondial des Bleus, Tape Design éditait trois paires doublement étoilées avec le drapeau de la France, à l’attention des trois vainqueurs parisiens en Russie.

Presnel Kimpembé avec ses chaussettes deux étoiles à l’entraînement.

Kylian Mbappé, valeur montante chez Nike ne les a jamais porté, peut-être par crainte de se fâcher avec son sponsor. Alphonse Aréola les a testé le temps d’une séance. Quant à Presnel Kimpembé, il est celui qui des trois, les porte le plus régulièrement pour s’entraîner. Et Neymar dans tout ça ? Avec le Brésilien, la technique fut la même. Dans la commande passée par un joueur, a été glissée une paire à transmettre à l’attaquant du PSG. Aimera, aimera pas ? La réponse fut donnée le lundi, par les images de la séance partagées un peu partout sur les réseaux sociaux. A priori, il semble avoir apprécié. A confirmer…

Une réglementation plutôt floue en la matière

Reste une question en suspend : quelles sont les règles en vigueur à ce sujet ? Elles sont floues et en l’espèce facilement contournables. Pour pouvoir associer les chaussettes du club à celle de Tape Design, beaucoup de joueurs mixent le haut de leur équipe coupé, au bas du modèle autrichien (ou de ses concurrents Trusox, Soxpro, Falke…). Et pour que l’effet prenne, ils strappent à la jonction des deux. C’est malin, mais le phénomène n’échappe pas aux autorités du football. En Russie, la FIFA avait interdit l’usage de pièces autres que les officielles, promettant sinon des sanctions aux fautifs. Cela n’a pas empêché Ivan Rakitic de disputer la finale de la Croatie face à la France, avec une paire composite. Le Croate est devenu dans le temps le plus fidèle représentant de la marque.

Pour pouvoir associer les chaussettes de son club à celles de Tape Design, Alvaro Morata fait un mix des deux.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑