Andres Iniesta gagne plus de 30M€ par an au Japon

30 mars 2020 à 18:35 par Thomas

0
Andres Iniesta salaire

Entre salaires, primes et sponsors, André Iniesta cumule 33 M€ de revenus par an, depuis qu’il est au Japon.

Il n’a jamais fait de bruit nulle part, mais il s’est toujours taillé sa part du gâteau. A juste titre. Andres Iniesta est un homme de l’ombre, sur le terrain, il distille pour les autres, qu’il valorise quand ils marquent. Dans les affaires, il roule aussi sa bosse, il a déjà sécurisé son futur qu’il souhaite rester dans le foot, à la fin de sa carrière de joueur. Il avait 34 quand il est parti du Barça, sa maison pour le plus lointain et confidentiel championnat japonais.

Un salaire à 25 M€ la saison pour Iniesta au Vissel Kobe

Deux saisons ou presque sont passées pour lui et il demeure encore à bientôt 36 ans, l’un des dix joueurs les mieux rémunérés de la planète, au classement récemment publié par le magazine France Football. Il gagne 33 millions d’euros bruts la saison, dont 25 de son employeur, le Vissel Kobe et un million estimés pour les primes. La franchise nippone est à la propriété du géant mondial du commerce en ligne, Rakuten qui est aussi un sponsor personnel d’Andres Iniesta. En traversant le globe, l’Espagnol a aussi quitté Nike, son ambassadeur historique pour rejoindre la marque locale Asics.

Vous aimerez aussi:  OM : Combien ça coûte de recruter El Bilal Touré (Reims) ?

Des revenus extra-football estimés à 7 millions d’euros

Selon France Football, il est aussi l’image d’Ariel, Mikakus, Konami, Genelife et du groupe DAZN pour les branches japonaises et espagnoles. En dehors des terrains de football, Iniesta est très impliqué dans l’univers agricole et notamment sur le domaine viticole. Son départ au Japon était aussi lié à cette activité et à sa production, qu’il souhaite promouvoir et développer, au Pays du Soleil levant. Il a aussi lancé l’année dernière, son programme d’académie Iniesta Methodology et il possède plusieurs bien immobiliers, dont certains dans l’environnement proche de la commune de Fuentealbilla près d’Albacete, où il a grandi. Le milieu de terrain a signé jusqu’en 2021 avec le Vissel Kobe avant de prendre sa probable retraite.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑

Vous aimez cet article ?
Recevez la newsletter pour ne pas rater les prochains !
S'abonner
Fermer