AS Monaco Transfert – Ça coûterait combien de recruter Alvaro Morata (Chelsea) ?

10 janvier 2019 à 16:05 par Thomas

0

Alvaro Moratta est sous contrat chez les Blues de Chelsea, jusqu’en 2022.

Deux joueurs de Chelsea sur un même mercato ? Si Cecs Fabregas est en approche, le temps pour les blues de trouver une solution à son remplacement, en Espagne se murmure aussi le nom d’Alvaro Morata, pour suivre Fabregas à l’AS Monaco. C’est la Cadena COPE qui l’évoque, Morata c’est un joueur premium pour le club princier, mais plus largement pour le championnat de France. Formé au Real, il a joué à la Juve et présentement à Chelsea. Ça rend l’opération de son recrutement couteuse, pour l’ASM. Voyons quelques chiffres…

L’AS Monaco s’attaquerait à du lourd avec Alvaro Moratta à Chelsea

D’abord ceux qui concernent la cote marchande de l’attaquant de 26 ans, international espagnol 27 fois (pour 13 buts). Il a rejoint Chelsea en juillet 2017, pour une indemnité sur le transfert sèche, de 66 millions d’euros. S’il se dit que les Blues, comme le joueur, voudraient passer à autre chose, il y a du monde sur le dossier du joueur et des clubs qui font rêver : le Barça, le Bayern Munich ou l’Atlético notamment. De fait, un an et demi après son arrivée en Premier League, Alvaro Morata est toujours estimé dans cette fourchette plus ou moins supérieure à 60 millions d’euros que ce soit pour Transfermarkt (60M€), l’Observatoire du Football (70,2M€) ou le cabinet d’Audi KPMG (62M€). C’est-à-dire que l’Espagnol vaut a priori plus que Monaco n’en a investi pour Falcao et James Rodriguez (respectivement 43 et 45M€), ses deux transferts les plus chers, en 2013-2014.

Un joueur premium qui vaut son prix, sur le transfert comme en salaire

A buteur du CV du joueur madrilène, salaire adéquat. Chez les Blues, Alvaro Morata approche les 8 millions d’euros estimés la saison complète, selon le cours de la Livre et indépendamment des variables à la performance. Il a signé avec Chelsea un contrat de cinq ans, à l’échéance la fin de saison 2021-2022. Grâce à sa fiscalité plus avantageuse que le reste de la Ligue 1, Monaco peut peut-être envisager son recrutement,cela devrait surtout dépendre de la concurrence et du temps de jeu promis ailleurs. Car question projet sportif, l’ASM rivalise péniblement avec les trois clubs cités plus haut, tous engagés en Ligue des champions, avec la prétention de pouvoir la gagner.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑