AS Monaco Transfert – Ça coûterait combien de recruter Mamadou Sakho (Crystal Palace) ?

3 janvier 2019 à 22:45 par Thomas

0

Souvent annoncé comme sur le retour en France, Mamadou Sakho est cette fois associé, au mercato de l’AS Monaco.

Le Brésilien Naldo a signé pour renforcer l’axe défensif, mais l’AS Monaco aurait d’autres noms en tête, pour renforcer son arrière base. Notamment selon L’Equipe, celui de Mamadou Sakho. Le joueur formé au PSG, est depuis cinq ans en Angleterre, d’abord à Liverpool et depuis 2017 à Crystal Palace. sans savoir si le joueur souhaiterait revenir en France et défendre le maillot d’une AS Monaco en difficulté, ce transfert s’il devait se faire aurait un prix possiblement élevé pour l’ASM. Voyons quelques chiffres de l’opération…

Crystal Palace a dépensé près de 30M€ en 2017 pour le transfert de Sakho

A 28 ans, Mamadou Sakho a déjà connu deux transferts payants, à chaque fois pour des sommes bien au-delà de sa valeur marchande estimée. Le premier du PSG à Liverpool, pour 19 millions d’euros en 2013. Puis plus de 28 millions d’euros, en 2017, pour passer des Reds aux Aigles de Crystal Palace. A chaque fois sans les variables possibles dans les opérations. Puisque Mamadou Sakho s’épanouit aujourd’hui à Londres, il est peu probable que son club accepte de le lâcher, à moins qu’investi initialement pour lui. C’est-à-dire, à moins de la trentaine de millions d’euros. Présentement toutefois, il est estimé à moitié moins, entre la dizaine et la quinzaine de millions d’euros.

Le salaire anglais de Mamadou Sakho est élevé pour les moyens de l’AS Monaco

Mamadou Sakho a signé au dernier jour du mercato d’été 2017, un contrat de quatre ans avec les Aigles de crystal Palace. Son contrat estimé par la presse anglaise approche la centaine de milliers d’euros hebdomadaires, avec les primes incluses. Il est l’un des leaders sportifs et de salaire de son équipe, avec Wilfried Zaha récemment prolongé à près de 130.000 livres par semaine. Le salaire de Sakho, proche de 6 millions la saison, est particulièrement élevé pour les finances de l’AS Monaco, mais pas impossible à absorber. L’opération dans son ensemble peut toutefois se révéler chère, pour le club princier.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑